Tu sais que tu es une maman quand

maman fatiguée café

Tu sais que tu es une maman quand tu ne trouves pas de gardienne et que tu as presque envie de sauter de joie car ça ne te tentait pas vraiment de sortir vendredi soir prochain.

Tu sais que tu es une maman quand tu te couches à vingt-deux heures et que tu trouves que c’est vraiment tard.

Tu sais que tu es une maman quand tu trouves plein de qualités aux minivans.

Tu sais que tu es une maman quand tu entends régulièrement le son de l’apocalypse comme musique de fond pendant ta douche.

Tu sais que tu es une maman quand t’habiller en mou n’est pas l’exception qui confirme la règle, mais la règle en soi.

Tu sais que tu es une maman quand tu es tout à fait à l’aise d’aller faire l’épicerie en pyjama avec une toque sur la tête.

Tu sais que tu es une maman quand tu es contente d’aller travailler pour avoir une pause.

Tu sais que tu es une maman quand tu es à l’aise de dire à ton enfant d’arrêter de manger ses crottes de nez en public.

Tu sais que tu es une maman quand toute la rue te surnomme « la voisine qui crie tout le temps ».

Tu sais que tu es une maman quand tu es heureuse que ton chum s’endorme sur le divan parce que tu étais trop vidée pour faire l’amour ce soir.

Tu sais que tu es une maman quand aller faire l’épicerie est ta seule sortie de la semaine à toi de toi et tu capotes ta vie pendant cette heure où tu as la sainte paix.

Tu sais que tu es une maman quand tu n’as plus aucune gêne à sentir les fesses de ton bébé par-dessus son pantalon pour savoir s’il y a un cadeau dans sa couche.

Tu sais que tu es une maman quand le bruit qui te fait le plus peur est le silence.

Tu sais que tu es une maman quand ton passe-temps favori est de dormir (mais tu as malheureusement peu de temps pour t’y adonner).

Tu sais que tu es une maman quand tu peux manger un sac de chips au complet en cachette comme une ninja.

Tu sais que tu es une maman quand ta jambe sert fréquemment de pole dancing à ton plus jeune.

Tu sais que tu es une maman quand tu as toujours l’impression d’être suivie, même quand tes enfants ne sont pas là.

Tu sais que tu es une maman quand tu chantes des chansons de Noël même en juillet.

Tu sais que tu es une maman quand tu entends un bébé pleurer chaque fois que tu prends ta douche.

Tu sais que tu es une maman quand il t’arrive régulièrement de préférer dormir que faire l’amour.

Tu sais que tu es une maman quand tu souffles sur la nourriture de ton enfant pour qu’elle soit moins chaude jusqu’à ce que la tienne soit froide.

Tu sais que tu es une maman quand tu crains de te transformer en la version féminine de Hulk quand ta fille revient de l’école en pleurant.

Tu sais que tu es une maman quand tu ne dors pas de la nuit parce que ton adolescent est parti à un party avec des amis.

Tu sais que tu es une maman quand tu connais tous les noms des personnages de la Pat’ Patrouille et que tu chantes parfois la chanson thème sans même t’en rendre compte.

Tu sais que tu es une maman quand tu es obligée de répéter chaque matin le choix de petits déjeuners parce que tes enfants prétendent ne toujours pas savoir quoi manger après des années de toasts et de céréales.

Tu sais que tu es une maman quand malgré tout ça, tu aimes inconditionnellement ces petits êtres qui t’ont appris ce que sont l’amour inconditionnel et le véritable bonheur.

Crédit : Tomsickova Tatyana/Shutterstock.com
Delta
DELTA

Une réflexion sur “Tu sais que tu es une maman quand

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *