À toi, l’homme de ma vie avec qui je partage l’aventure de nouveaux parents

father with newborn at hospital

À toi, l’homme de ma vie avec qui je partage l’aventure de nouveaux parents,

Je tiens à te dire à quel point tu es important dans nos vies et te remercier pour tout ce que tu fais pour ta famille depuis le moment où je suis tombée enceinte.

Dès l’annonce de la nouvelle, j’ai pu voir le stress dans tes yeux. Tu te demandais si tu serais à la hauteur des attentes de la paternité. Tu espérais être un bon père et tu l’es.

Pendant neuf mois, tu m’as accompagnée à mes échographies et tu t’es émerveillé devant les photos de ton bébé à naître les fois où tu n’as pas pu y être.

Pendant neuf fois, tu as tout fait en ton pouvoir pour que je me détende. Tu m’as écouté chaque fois que je t’ai parlé de mes inquiétudes et tu as trouvé les mots pour me rassurer. Tu t’es plié à mes caprices alimentaires en allant à l’épicerie lorsque mes cravings étaient trop intenses. Lorsque j’ai été secouée de crise de larmes sans aucune raison valable, tu m’as consolée et tu m’as fait  rire. Tu as prêté l’oreille à tout ce que j’avais à dire, même quand ça faisait dix fois que je te rapportais cette même information que je t’avais déjà donnée.

À l’accouchement, tu t’es renseigné sur les moyens de m’aider, tu as été présent à chaque seconde pour m’accompagner et me rassurer. Tu m’as tenu la main en entendant de prendre ton fils dans tes bras. Et tu as surveillé sans relâche le moniteur qui nous inquiétait tant et tu as su me persuader que tu gérais la situation même si aucun de nous deux n’avait le contrôle.

Au retour à la maison, tu as dû mettre les bouchés triples pour soutenir ta nouvelle famille. Même si ton rôle de papa n’était pas aussi plaisant que d’avoir ton enfant dans les bras en permanence, tu t’es assuré qu’on ne manque de rien en cuisinant et en faisant le ménage. À de nombreuses reprises, tu as pris le relais pour que je puisse prendre soin de moi. Tu m’as demandé de te réveiller la nuit si ça n’allait pas malgré le fait que j’allaitais et que je ne voyais pas pourquoi nous serions deux à manquer de sommeil.

Depuis ton retour au travail, je sens ta hâte de pouvoir jouer plus notre bébé lorsque tu reviens à la maison. Il commence à te sourire et je peux voir la joie et la fierté dans tes yeux. Tu continues de prendre soin de nous en t’assurant du bon fonctionnement de la maison. Tu me questionnes sur notre journée et tu écoutes vraiment tous les détails de mes récits. Tu t’intéresses au développement de notre petit et tu tentes de trouver des solutions quand je manque de sommeil ou que je trouve que quelque chose ne fonctionne pas aussi bien que je le voudrais.

Depuis les tout débuts, sache que tu es un papa formidable. Tu as un rôle important dans notre famille et nous avons une chance inouie de t’avoir dans nos vie.

Crédit : Lopolo/Shutterstock.com
Jessica Desforges
JESSICA DESFORGES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *