J’aimerais être mère porteuse

pregnant woman

J’aimerais être mère porteuse.

Ma famille me comble, je sais que je ne veux plus d’enfants, mais j’aimerais vivre une dernière grossesse en étant la maison qui abrite l’enfant d’autres personnes.

J’aurais envie de revivre tous les beaux moments qu’apporte une grossesse sans avoir à élever un enfant par la suite. Je laisserais volontiers les couches, les nuits blanches et les biberons à d’autres parents, mais j’aimerais sentir encore des coups de pied dans mon ventre.

Je voudrais dire à l’enfant que je porte qu’il sera aimé. Je lui dirais aussi que j’ai choisi des parents qui s’aiment et qui méritent un bébé aussi beau et bon que lui. Que je suis une maman temporaire, mais que ses vrais parents ne sont pas loin, à célébrer que bientôt, leur rêve puisse enfin devenir réalité. Je saurais les convaincre que même si on partage un lien bien spécial lui et moi, ses vrais parents seront ceux qui s’inquièteront lorsqu’il ne rentrera pas coucher un soir lorsqu’il sera adolescent.

Secrètement et depuis longtemps, je chéris ce désir de pouvoir réaliser le rêve d’un couple d’avoir un enfant. Parce que vouloir un bébé quand ton corps te le refuse représente une douleur inhumaine. Parce que vouloir un enfant quand ton conjoint est de même sexe que le tien est enrageant quand tu réalises que tu vas devoir payer pour avoir quelque chose que les autres ont gratuitement.

J’aimerais être mère porteuse.

Même si je sais que ce geste vient avec son lot de jugements dont le premier est l’abandon alors qu’il n’est question que d’amour.

Crédit : JaaoKun/Shutterstock.com
La Collaboratrice dans l'Ombre
LA COLLABORATRICE DANS L'OMBRE

4 thoughts on “J’aimerais être mère porteuse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *