Voici 18 choses qui arrivent quand ton enfant va à la garderie

little girl at daycare with mom

Si t’es une mère et que ton p’tit va à la garderie, voici dix-huit choses qui te sont sûrement déjà arrivées.

#1  Tu passes la première journée d’intégration à pleurer en te faisant des scénarios crève-cœur.

#2  Si ton enfant porte un nom composé, tu le regrettes amèrement quand vient le temps d’étiqueter toutes ses choses.

#3  Quand ton petit n’est pas du monde, ça te soulage un peu d’avoir maintenant une porte de sortie (vous êtes des wonderwomen les éducatrices).

#4  Si tu pars assez vite de la garderie pour ne pas voir ton enfant fondre en larmes, tu as la pensée magique de croire qu’il n’a pas pleuré.

#5  Quand tu juges le petit morveux qui est malade, la première chose que tu sais est que ton enfant a pogné la même cochonnerie.

#6  Tu deviens toujours stressée quand tu vois le numéro de la garderie apparaître sur ton afficheur.

#7  Tu redoutes en permanence que la gastro fasse son entrée chez toi.

#8  Tu te sens vraiment mal quand tu réalises que ton enfant est le seul qui n’est pas costumé pour une journée thématique parce que tu l’as oubliée.

#9  Tu te sens toujours un peu comme une mère ingrate quand tu arrêtes à la SAQ avant d’aller chercher ton enfant à la garderie.

#10  Lorsque tu vas chercher ton enfant, tu souhaites qu’il soit dehors pour ne pas avoir à l’habiller.

#11  Tu espères toujours que ton petit ait la meilleure place pour la sieste (tout sauf la couchette à l’entrée).

#12  Tu souhaites secrètement que l’éducatrice aime ton enfant plus que les autres.

#13  Tu pries pour ne pas être la mère du seul enfant du groupe qui ne dort pas et qui dérange les autres pendant la sieste.

#14  Passé 17h00, tu sens que tu vas chercher ton enfant trop tard.

#15  Le sourire que fait ton petit lorsqu’il te voit arriver à la fin de la journée n’a pas de prix.

#16   Les éducatrices sont essentielles à ta santé mentale.

#17  À chaque changement de saison, tous les matins, tu te demandes si ton enfant est trop ou pas assez habillé. Si tu sors dehors en après-midi, tu constates toujours qu’il fait trop chaud ou trop froid pour les vêtements que tu avais finalement choisis.

#18  Même si la photo annuelle est moche et que ton enfant a les yeux fermés, tu en achètes toujours une tonne de copies par crainte de regretter de ne pas l’avoir fait plus tard.

 

Anne-Marie Gagné
ANNE-MARIE GAGNÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *