À mon petit deuxième qui n’est pas encore né

pregnant woman

À toi, mon petit deuxième qui n’est pas encore né,

Je ne peux m’empêcher de comparer ton arrivée avec celle de ton aîné et de remarquer à quel point tout est différent. L’excitation et toute l’euphorie entourant la naissance du premier n’y sont pas. Pas de la même façon.

Je n’ai pas la chance de pouvoir m’arrêter pour profiter de ma grossesse comme au premier; la vie tourne à une vitesse folle et depuis que je suis mère le temps file à la vitesse grand G.

Je n’ai pas la chance de te donner toute l’attention que je pouvais consacrer au premier alors qu’il grandissait encore dans mon ventre; je dois déjà me séparer en mille et tu n’es même pas encore arrivé. Pourtant je te sens, tu es là, plein de vie derrière mon nombril.

Je n’ai pas la chance d’avoir ton papa à mes côtés à tous les rendez-vous. Lorsque je pars avec toi m’assurer que tu te portes bien, papa doit rester avec ton grand frère car, pour la patience de tous, il vaut vraiment mieux qu’ils attendent sagement à la maison que dans une salle d’attente.

Je n’ai pas la chance de sentir l’enthousiasme de la famille autour comme au premier. Ton grand frère est le centre de notre univers depuis un moment déjà et tous les yeux sont portés sur lui. Si je sais mieux que quiconque que tu es là et que tu auras ta place lors de ton arrivée, pour l’instant, cette place n’est pas concrète aux yeux de tous.

Je n’ai pas la chance de vivre dans l’insouciance et la naïveté du premier. Je sais précisément ce qui nous attend et j’ai peur de ne pas savoir où donner de la tête quand tu seras là. Tu auras besoin de toute mon attention, mais j’ai habitué ton grand frère à avoir sa maman près de lui en tout temps. Comment vais-je arriver à me séparer équitablement ?

Je n’ai pas la chance d’ignorer ce que c’est que d’accoucher. La première fois, face à l’inconnu, il est impossible de s’imaginer la douleur d’une contraction. Aujourd’hui, autant que je suis impatiente de te tenir dans mes bras, autant je préférerais que tu ne sortes jamais de mon ventre.

À toi, mon petit deuxième qui n’est pas encore né,

Sache toutefois que je n’ai peut-être pas la chance de vivre ma deuxième grossesse comme j’ai vécu la première, mais j’ai la chance d’avoir ce bagage d’expériences que je ne possédais pas la dernière fois. Grâce à ton frère, tu auras une maman à tes côtés mieux informée et plus confiante pour être aux petits soins pour toi.

Je t’attends avec impatience mon amour et sache que même si rien n’est pareil, mon amour pour toi n’en sera pas différent ni moins grand.

Crédit : Gajus/Shutterstock.com
Anne-Marie Barbeau-Pelletier
ANNE-MARIE BARBEAU-PELLETIER

3 thoughts on “À mon petit deuxième qui n’est pas encore né

  1. Marie-Pier Thibault Répondre

    WoW merci! C’est exactement ce que je ressens! Je suis à une journée ou l’autre d’accoucher de ma deuxième fille et je n’ai pas l’impression d’avoir été présente pour celle que je porte en ce moment. C’est fou comment on peut culpabiliser avant même d’avoir mis au monde notre enfant! Mais tu as raison, un coup qu’ils seront parmi nous et que nous les aurons dans les bras, notre amour pour eux sera inconditionnel, comme au premier! Ça n’a pas de prix. Bonne journée 🙂

  2. Melanie Répondre

    Je ressentais exactement la même chose… maintenant que mon 2ème a 18mois, mes peurs se sont envolées… nous avons trouvé notre équilibre pour s’occuper de nos 2 trésors à fond et sans en délaisser aucun. Et je crois que la complicité qu’ils ont est ce que j’ai de plus beau. La fraternité est incroyable ! Le temps que je n’ai pas pour lui… et 1000 fois compensé par du temps (de qualité) que sa grande sœur lui accorde avec plaisir… et tous 2 en ressortent gagnants !! Mais quoiqu’il en soit nous arrivons toujours à trouver du temps pour chacun séparément et ensemble ! Hâte de lire votre article une fois que votre 2ème aura environ 1 an… 😉 profitez bien de ces moments précieux… le début à 4!

  3. RITA CARDINAL Répondre

    JE SAIS L ENFANT QUE TU ATTENDS AURAS LA MÊME MAMAN AMOUREUSE QUE JACOB .Une MAMAN EXCEPTIONNEL,QUI AIME LA VIE ET PARTAGE SON AMOUR SON EXPÉRIENCE AVEC SES PARENTS ET AMIES. BONNE FÊTE DES MÈRES ET PASSE UNE BELLE JOURNÉE……..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *