À toi qui juges, critiques et insultes les gens en temps de pandémie

unhappy woman with mask

À toi qui bouscules ou insultes les personnes âgées qui te demandent de rester à deux mètres de distance;

À toi qui juges, critiques ou ridiculises les parents qui craignent pour la santé de leur enfant;

À toi qui flambes tout ce qui bouge sur les réseaux sans te poser de question;

À toi qui y dégueules des mots et des attaques personnelles à tous vents;

À toi qui remplis les lieux publics d’intolérance, de colère, de gestes inappropriés et méchants;

Peux-tu te calmer les nerfs deux petites minutes ? Fais du yoga, du Pilates, je ne sais pas, mais respire par le nez.

Oui, je sais je sais, ce n’est pas facile. Tu as peut-être perdu ton emploi, peut-être aussi que tu t’es séparé ou que tes parents vivent en CHSLD et que ce qu’on vit te terrorise, mais crois-tu vraiment que d’être odieux et désagréable envers des gens que tu ne connais même pas va t’aider ? La Covid n’a pas remplacé le respect à ce que je sache ? Principaux symptômes de la Covid : fièvre, toux, mal de gorge. Pas déshumanisation, grossièreté et arrogance.

Que tu sois pro-masque, anti-masque, pro-confinement ou anti-confinement m’importe peu; on est tous dans le même bateau et on vit tous dans la même réalité. Peu importe de quel côté de la balance tu te trouves, nous demeurons tous des êtres humains qui méritent un minimum de respect.

Les tragédies sont censées rassembler les gens pas l’inverse. Penses-y et prends ça un jour à la fois.

Merci de me redonner foi en l’humanité.

La Collaboratrice dans l'Ombre
LA COLLABORATRICE DANS L'OMBRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *