Pour toi, mon premier-né

brother and baby

À toi, mon premier-né,

Tu trouves ça dur depuis l’arrivée de ta soeur, je le sais. Tout est chamboulé à la maison et plus rien n’est comme avant.

Pour l’instant, je suis plus souvent avec elle et moins avec toi. Tu m’en veux de ne plus jouer avec toi aussi longtemps qu’avant. Ton coeur est triste, tu es parfois en colère, tu tentes de t’adapter sans trop comprendre. Tes mots d’enfant ne suffisent pas à exprimer comment tu te sens. Tu as plus que jamais besoin de mes câlins, de mes mots doux et de mes caresses. Tu as besoin de savoir quelle est maintenant ta place dans notre famille agrandie.

Mon chéri, je veux que tu saches que cet instant ne durera pas toujours. Bien entendu, tout ne reviendra pas comme avant, mais je te promets que tout deviendra plus beau qu’avant.

Papa et moi t’aimons infiniment. Nous t’avons attendu et admiré tous les jours de ta petite vie. Tu nous as offert une nouvelle définition de l’amour, plus grand, et infiniment beau. Merci. Maintenant, nous voulons t’offrir quelque chose de plus grand encore. Nous voulons continuer à te regarder grandir, te voir t’épanouir, t’ouvrir davantage en découvrant à ton tour un amour différent du nôtre.

Mon chéri, cette période difficile ne durera pas. Cette déchirure sera bientôt réparée d’un beau fil doré et ton coeur bénéficiera d’un souffle plus grand, plus pur.

Mon chéri, je te promets que je ne resterai pas toujours là à te regarder jouer seul pendant que j’allaite. Bientôt, tu partageras tes jeux avec une petite complice beaucoup plus amusante que ta vieille mère. Une complice qui sera bien assez souple pour se glisser à travers les hautes herbes de votre imagination.

Mon chéri, je te promets que je pourrai bientôt te regarder autant que tu le souhaites, mais mon regard se posera différemment sur toi. Ce sera un regard d’admiration. Un regard plus tendre et plus reconnaissant encore. Le regard d’une mère fière de voir son enfant être ce qu’il est, ce qu’il devait être, un individu unique et un frère en or. Qui plus est, tu auras bientôt un public plus facile à impressionner, qui aura une admiration sans fin pour toi et tes singeries. Un public qui aura le rire facile, léger, qui fera sourire ton coeur.

Mon chéri, je te promets d’être toujours à tes côtés. Mon cœur n’est jamais bien loin du tien, ma main sera toujours prête à te quérir. Et bientôt, tu pourras chercher le support d’une autre main, une main plus petite, qui saura t’accompagner à sa propre manière et probablement plus longtemps que je ne pourrai moi-même le faire. Et tu pourras aussi lui tendre la tienne.

Mon chéri, je te promets de toujours avoir des caresses et des mots doux en réserve pour toi. Mon coeur est grand, il n’oublie pas l’amour, il le multiplie, il le partage autour de lui. Malgré mes cernes et malgré les rides qui gagneront peu à peu mon visage, mon sourire brillera toujours pour toi comme au premier jour. Et bien entendu, tu auras une autre personne à qui le partager et auprès de qui le rechercher.

Mon chéri, je te promets que bientôt, les « Je t’aime » fuseront de toutes part, plus forts, plus rieurs. Ils empliront notre quotidien, chaque pièce de la maison et chaque partie de ton coeur. De nos voix à l’unisson, ces mots se ressentiront sans même être formulés.

Tu vois mon chéri, ça ne durera pas. Cette période d’adaptation n’est qu’un investissement duquel tu sortiras gagnant. Tu es un enfant merveilleux, vif, intelligent, surprenant, drôle, sensible. Et tu seras un grand frère absolument formidable.

Laisses-nous du temps et fais-nous confiance mon chéri; ma promesse de bonheur est irréfutable.

Promis, juré, craché.

Miss Navy Blue
MISS NAVY BLUE

Une réflexion sur “Pour toi, mon premier-né

  1. Patricia Répondre

    Quelle que soit la composition de la famille, l’arrivée d’un nourrisson chamboule forcément toute l’organisation et il faut effectivement un peu de temps pour que tout le monde retrouve une place dans la fratrie et un certain équilibre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *