C’est moi, l’intervenante que ton enfant a frappée

violent kid with women

Lorsque tu vois le nom de l’appelant sur ton cellulaire, tu n’es pas vraiment surprise. L’école. Tu connais bien ton enfant et tu sais de quoi il est capable, tu te demandes seulement qu’est-ce qui s’est passé cette fois-ci. Tu réponds avec une grosse boule dans la gorge, en sachant très bien que ça ne sera pas agréable.  

Sache que ça ne me fait pas plaisir de devoir t’appeler. C’est très loin d’être la partie de mon travail que je préfère. Par contre, nous avons tous une limite, moi y compris et aujourd’hui, ton enfant l’a dépassée.  Il m’a frappée. 

Je comprends bien que ça fait partie de mon travail d’intervenante en milieu scolaire de gérer ce type de crise, sauf que je ne peux pas tolérer ce genre de comportement. Oui, il y a plusieurs moyens qui peuvent l’aider à contrôler ses émotions, mais j’ai vingt-cinq autres élèves qui m’attendent dans la classe pendant que je cours dans les corridors de l’école parce que ton enfant veut se sauver. Je mets des outils en place pour lui donner les meilleures chances de passer des belles journées et de vivre des réussites, mais je ne peux pas porter toute mon attention exclusivement sur lui quotidiennement. 

Le but de notre appel est de laisser à tous le temps de souffler, pas d’exclure à long terme ton enfant. Notre but premier, à tous, c’est qu’il reste à l’école. Par contre, on ne peut pas le garder à n’importe quel prix. Il doit comprendre qu’il ne peut pas frapper les autres. Il ne peut pas se sauver dans l’école. Il ne peut pas crier des insultes, autant aux autres élèves qu’aux adultes. On lui laisse donc le temps de se calmer, puis on va trouver des solutions et des moyens pour l’aider. 

N’oublie pas, on est une équipe pour l’aider. Même s’il est violent envers moi, je le respecte et je souhaite son bien. Je ne lui en veux pas, je comprends qu’il n’est pas toujours en contrôle de ses émotions. Ne sois donc pas sur la défensive quand nous allons parler des moyens pour l’aider. Je ne suis pas là pour lui taper sur la tête, seulement pour aider ton enfant. 

La Collaboratrice dans l'Ombre
LA COLLABORATRICE DANS L'OMBRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *