image_pdfimage_print

Depuis ta naissance, je me sens invincible

Mon enfant, Quand tu es né, j’ai vécu mes premiers instants de maternité, abasourdie mais aussi éblouie, envahie d’émotions si fortes et puissantes que je ne l’aurais jamais cru possible. On m’a rapidement dit de m’accrocher à ces sentiments et de me les remémorer quand j’allais me lever pour la centième fois la nuit pour changer Lire la suite…

Je suis maman et j’aimerais faire un pacte avec la vie qui file

Mes enfants, j’aimerais faire un pacte avec la vie qui file. Parce qu’un jour, le salon n’aura plus l’air d’une scène d’après-guerre et sera dépouillé de tous les jouets encombrants à ramasser par terre. Il n’y aura plus de sable magique incrusté dans les craques de ma table de cuisine ni même de restes de plasticine. Lire la suite…

À toi, le prof, merci d’être la personne généreuse que tu es

À toi, le prof qui insuffle le savoir-être et le savoir-vivre à nos enfants, jour après jour; À toi qui consacres ta vie à bâtir un demain, Je souhaite que tu puisses lire ce message à tête reposée, que tu t’y retrouves et qu’il te fasse du bien. J’entrevois déjà la grande humilité avec laquelle tu vas Lire la suite…

Mes enfants, voici ce que j’ai réalisé depuis votre naissance

À l’aube de votre anniversaire, mes enfants, j’ai réalisé que j’ai grandi moi aussi. J’ai réalisé qui sont mes vrais amis et ma vraie famille. Ceux qui ont été là dans mes premiers moments de détresse en tant que nouvelle mère rudement mise à l’épreuve. Ceux qui ont su être présents, à distance. Ceux qui Lire la suite…

J’aime apprendre à devenir maman avec toi

J’aime quand tu ris et qu’on voit toutes tes dents. J’aime quand tu m’aides à remplir et vider la laveuse et la sécheuse. J’aime quand tu me vois assise par terre et que tu dis “Câlin!” en me collant un quart de seconde (même si j’aimerais que ça dure plus longtemps). J’aime respirer tes cheveux. Lire la suite…

Lettre à l’éducatrice de mon enfant

À toi, l’éducatrice de mon enfant à qui j’ai confié mon petit un peu trop tôt à mon goût. Toi, qui chaque matin alors que j’arrive à la garderie, as le sourire collé aux lèvres lorsque tu vois la bouille endormie de mon enfant. Tu me confirmes que j’ai fait le bon choix. Que même Lire la suite…

À mon enfant qui doute de l’existence du Père Noël

Mon enfant, Ce matin, tu m’as parlé de ton amie Émilie. Elle t’a dit qu’elle ne croyait pas au lutin taquin. Elle est également convaincue que le Père Noël n’existe pas et que ce sont ses parents qui se déguisent. J’ai entendu le doute dans ta voix. J’ai senti ton malaise alors que tu cherchais Lire la suite…

Lettre à mon bébé si je meurs trop tôt

Mon bébé, Au moment où je t’écris, tu es encore tout frais, tout neuf et je viens tout juste de réaliser que mon souvenir le plus lointain remontait à mes trois ans et demi. Je sais donc qu’aucun de nos premiers moments ensemble ne restera gravé dans ta mémoire et je t’écris ceci pour que Lire la suite…

Mon enfant, ne m’en veux pas de t’empêcher de grandir trop vite

Mon enfant, ne m’en veux pas de t’empêcher de grandir trop vite. Depuis quelque temps, tu m’ignores si un ami est présent, tu débarques avec des expressions remplies d’une attitude digne d’un vidéoclip de hip-hop, tu veux aller magasiner tes vêtements dans les boutiques pour ados et tu veux ton propre cellulaire. J’essaie vraiment fort Lire la suite…

N’arrête jamais mon enfant

N’arrête jamais mon enfant. N’arrête jamais de me regarder en faisant tes plus beaux sourires; continue de cultiver ta joie de vivre. N’arrête jamais d’être émotif que ce soit pour exprimer ta joie, ta tristesse et même ta colère; continue d’être humain et de prendre ta place selon tes désirs et convictions. N’arrête jamais de Lire la suite…

Ta première année de vie s’achève, mon bébé

Ta première année de vie s’achève, mon bébé. Déjà et enfin. Il me semble que c’était hier que l’on te déposait doucement contre moi. Hier, que tu prenais ton premier souffle et que tu arrivais dans ce monde. Hier, que toute la douleur et l’épuisement disparaissaient d’un coup, laissant place à une grande fragilité, un Lire la suite…

À toutes les nouvelles mamans

À toi, nouvelle maman, qui t’observes dans le miroir pour la première fois depuis ton accouchement; À toi qui dénombres pour la première fois les nombreuses vergetures qui te tatoueront l’abdomen pour le reste de ta vie; À toi qui dois se promener les seins nus malgré ton malaise parce que tes mamelons sont gercés Lire la suite…

Mes enfants, je ne veux pas oublier

Mes chers enfants, Aujourd’hui, vous êtes petits et demain, vous serez déjà grands. Chaque étape de votre vie d’enfant défile si rapidement qu’outre les traditionnelles “premières fois” notées dans un cahier, voici tout ce que je ne veux pas oublier. Je ne veux pas oublier la sensation que j’ai ressentie la première fois que votre Lire la suite…

À toutes les mamans qui ne veulent pas un deuxième enfant

Avant de tomber enceinte, ton homme et toi pensiez avoir deux ou trois enfants. Quand tu es finalement tombée enceinte, vous étiez plus qu’heureux mais force est d’admettre que tu as trouvé l’expérience de porter la vie plutôt éprouvante, stressante, limitante et invalidante. Post-partum aidant, l’envie d’un deuxième ne se fait pas sentir; même lorsque Lire la suite…

Je serai toujours là pour toi

Mon enfant, Je voulais que tu saches que je serai toujours là pour toi. Du petit matin jusqu’au soir, dans tes moments les plus difficiles de ta petite enfance, je serai là. Je te surveillerai, tantôt patiemment, tantôt distraitement, mais je serai là pour toi. Aux premiers pleurs, aux premiers cris, j’accourrai. Peut-être pas toujours Lire la suite…

Ce soir mes enfants, j’ai pleuré

Ce soir mes enfants, j’ai pleuré. J’ai pleuré en me rendant compte que malgré ma constance, je n’arrive pas toujours à garder le cap. À être patiente et à attendre. Je sais que vous avez besoin de plus de temps que les grands pour faire les choses et parce que je suis pressée, je vous Lire la suite…

Ma grande fille, je ne peux plus te porter

Ma grande fille, Aujourd’hui, ma grande fille, je ne peux plus te porter. Je t’ai abritée neuf mois durant, te sachant protégée de tout pour finir par te lâcher dans cette jungle qu’est le monde dans lequel on vit. Aujourd’hui, ma grande fille, je ne peux plus te porter. J’ai passé tant d’années à te Lire la suite…