À ma fille qui commence l’école secondaire

À toi, ma fille qui commence l’école secondaire, Il me semble qu’il y a si peu de temps, tu apprenais à marcher et voilà que tes pas incertains d’hier te mènent aujourd’hui devant la porte de ta nouvelle école. Cette grande école qui me laisse un goût un peu amer parce que cette fois-ci, tu Lire la suite…

À mon grand garçon qui commencera bientôt la maternelle

Mon grand garçon, Dans quelques jours, tu graviras les marches de l’autobus jaune pour la première fois et mon cœur chavire chaque fois que je pense que tu partageras bientôt ton temps entre l’école et la maison. Les dernières années ont passé si vite et j’aurais tant aimé pouvoir arrêter le temps et te garder Lire la suite…

Mes enfants, n’arrêtez jamais de rêver

Mes amours, Je veux vous apprendre à rêver. Rêver sous toutes ses formes. Peu importe ce que peuvent penser les autres, n’arrêtez jamais de rêver et de croire en vous. Rêvez de devenir astronaute, pilote de course, ballerine ou archéologue. Même si certains vous disent que peu de gens y arrivent, que tous les enfants Lire la suite…

Mon cher enfant qui grandit

Mon cher enfant qui grandit, Quand tu ne comprends pas pourquoi j’ai autant envie de passer du temps avec toi et que tu me trouves envahissante, sache que maman trouve difficile de te voir grandir par moments. Parce que je sais ce qui s’en vient. Parce que je sais qu’un jour, tu prendras ton envol Lire la suite…

Mon bébé, ne grandis pas trop vite

Mon bébé, dernièrement, j’ai réalisé que je n’avais pas assez profité de toi alors que tu étais dans mon ventre. Que je n’avais pas enregistré assez clairement le souvenir de tes petits coups de pied rassurants dans ma mémoire. Que je ne m’étais pas assez bercée en chantonnant tout en pensant à qui tu ressemblerais. Lire la suite…

Mes enfants, vous ne serez plus les mêmes demain matin

Mes amours, Chaque soir quand je vous dis bonne nuit, je me rends compte que les enfants que je couche ce soir ne seront plus les mêmes demain. Que les mots sur lesquels vous butez et qui nous font tant rire seront dits un peu plus parfaitement à votre réveil. Que chaque matin, vous faites Lire la suite…

Depuis ta naissance, je me sens invincible

Mon enfant, Quand tu es né, j’ai vécu mes premiers instants de maternité, abasourdie mais aussi éblouie, envahie d’émotions si fortes et puissantes que je ne l’aurais jamais cru possible. On m’a rapidement dit de m’accrocher à ces sentiments et de me les remémorer quand j’allais me lever pour la centième fois la nuit pour changer Lire la suite…

Je suis maman et j’aimerais faire un pacte avec la vie qui file

Mes enfants, j’aimerais faire un pacte avec la vie qui file. Parce qu’un jour, le salon n’aura plus l’air d’une scène d’après-guerre et sera dépouillé de tous les jouets encombrants à ramasser par terre. Il n’y aura plus de sable magique incrusté dans les craques de ma table de cuisine ni même de restes de plasticine. Lire la suite…

À toi, le prof, merci d’être la personne généreuse que tu es

À toi, le prof qui insuffle le savoir-être et le savoir-vivre à nos enfants, jour après jour; À toi qui consacres ta vie à bâtir un demain, Je souhaite que tu puisses lire ce message à tête reposée, que tu t’y retrouves et qu’il te fasse du bien. J’entrevois déjà la grande humilité avec laquelle tu vas Lire la suite…

Mes enfants, voici ce que j’ai réalisé depuis votre naissance

À l’aube de votre anniversaire, mes enfants, j’ai réalisé que j’ai grandi moi aussi. J’ai réalisé qui sont mes vrais amis et ma vraie famille. Ceux qui ont été là dans mes premiers moments de détresse en tant que nouvelle mère rudement mise à l’épreuve. Ceux qui ont su être présents, à distance. Ceux qui Lire la suite…

J’aime apprendre à devenir maman avec toi

J’aime quand tu ris et qu’on voit toutes tes dents. J’aime quand tu m’aides à remplir et vider la laveuse et la sécheuse. J’aime quand tu me vois assise par terre et que tu dis “Câlin!” en me collant un quart de seconde (même si j’aimerais que ça dure plus longtemps). J’aime respirer tes cheveux. Lire la suite…

Lettre à l’éducatrice de mon enfant

À toi, l’éducatrice de mon enfant à qui j’ai confié mon petit un peu trop tôt à mon goût. Toi, qui chaque matin alors que j’arrive à la garderie, as le sourire collé aux lèvres lorsque tu vois la bouille endormie de mon enfant. Tu me confirmes que j’ai fait le bon choix. Que même Lire la suite…

À mon enfant qui doute de l’existence du Père Noël

Mon enfant, Ce matin, tu m’as parlé de ton amie Émilie. Elle t’a dit qu’elle ne croyait pas au lutin taquin. Elle est également convaincue que le Père Noël n’existe pas et que ce sont ses parents qui se déguisent. J’ai entendu le doute dans ta voix. J’ai senti ton malaise alors que tu cherchais Lire la suite…

Lettre à mon bébé si je meurs trop tôt

Mon bébé, Au moment où je t’écris, tu es encore tout frais, tout neuf et je viens tout juste de réaliser que mon souvenir le plus lointain remontait à mes trois ans et demi. Je sais donc qu’aucun de nos premiers moments ensemble ne restera gravé dans ta mémoire et je t’écris ceci pour que Lire la suite…

Mon enfant, ne m’en veux pas de t’empêcher de grandir trop vite

Mon enfant, ne m’en veux pas de t’empêcher de grandir trop vite. Depuis quelque temps, tu m’ignores si un ami est présent, tu débarques avec des expressions remplies d’une attitude digne d’un vidéoclip de hip-hop, tu veux aller magasiner tes vêtements dans les boutiques pour ados et tu veux ton propre cellulaire. J’essaie vraiment fort Lire la suite…

N’arrête jamais mon enfant

N’arrête jamais mon enfant. N’arrête jamais de me regarder en faisant tes plus beaux sourires; continue de cultiver ta joie de vivre. N’arrête jamais d’être émotif que ce soit pour exprimer ta joie, ta tristesse et même ta colère; continue d’être humain et de prendre ta place selon tes désirs et convictions. N’arrête jamais de Lire la suite…

Ta première année de vie s’achève, mon bébé

Ta première année de vie s’achève, mon bébé. Déjà et enfin. Il me semble que c’était hier que l’on te déposait doucement contre moi. Hier, que tu prenais ton premier souffle et que tu arrivais dans ce monde. Hier, que toute la douleur et l’épuisement disparaissaient d’un coup, laissant place à une grande fragilité, un Lire la suite…