Mes amours, les vacances sont déjà derrière nous

maman et enfant à la plage

Mes amours,

Il me semble que c’était hier que l’on célébrait la fin de l’année scolaire et le début de nos belles et longues vacances. Pourtant, comme chaque année, les mois d’été ont passé à une vitesse folle. Août tire déjà à sa fin, ce qui signifie que les vacances seront bientôt déjà derrière nous.

Depuis plusieurs semaines déjà, j’ai le privilège de partager l’entièreté de mes journées avec vous. Cette cohabitation intense et prolongée m’a permis d’en arriver à plusieurs constats, le premier étant que vous avez grandi, mes amours. Il y avait longtemps que je n’avais pas pris le temps de m’arrêter pour vous observer longuement dans vos petits gestes et jeux du quotidien. Dans les dernières semaines, j’ai réalisé à quel point l’année qui vient de s’écouler vous a permis de vous développer, autant physiquement qu’intellectuellement, et je ne peux qu’être fière de vous voir jongler avec toutes vos nouvelles connaissances.

Le temps passé à vos côtés m’a également permis de constater la maturité avec laquelle vous affrontez de plus en plus les situations du quotidien. Plus vous vieillissez, plus vous vous unissez et, pour une mère, il n’y a rien de plus beau que de constater l’amour et la collaboration qui unit ses enfants. J’ai été témoin de bon nombre de vos moments de complicité partagée dans les dernières semaines et, chaque fois, mon cœur a débordé un peu plus d’amour pour vous.

Bien sûr, nos journées ont aussi parfois été parsemées de moments moins agréables. Notre famille est loin d’être parfaite et les crises font également partie de notre quotidien, comme dans bien d’autres familles. J’ai eu, moi aussi, mes moins bonnes journées, où mon manque de patience m’empêchait de gérer adéquatement vos conflits, où ma voix s’est élevée un peu plus fort qu’à l’habitude et où j’ai eu besoin d’air, parce que j’avais l’impression d’en manquer. Par contre, chaque beau moment vécu en famille m’a permis de rebondir et d’effacer les journées plus difficiles pour emplir mon cœur de reconnaissance et de gratitude.

À l’aube de ce retour à la vie normale et mouvementée qui nous attend, mes amours, j’espère que vous êtes satisfaits de nos vacances en famille. J’espère que cet heureux mélange entre temps passé à la maison et journées d’activités bien remplies vous a permis de vous reposer, tout en vous remplissant la tête de souvenirs joyeux. Par-dessus tout, je veux que vous sachiez que j’ai adoré chaque moment partagé avec vous : les belles, comme les moins belles journées. Ces dernières semaines m’amènent à réaliser, une fois de plus, la richesse que vous m’apportez.

Je vous aime.

Crédit : Lesterman/Shutterstock.com
Valérie Castonguay
VALÉRIE CASTONGUAY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *