Mon bébé, je te promets de toujours être là pour toi

maman embrasse bébé

Mon bébé, je te promets de toujours être là pour toi.

Alors que tu venais de naître, on me reprochait déjà de t’avoir trop dans les bras. Je ne pouvais m’empêcher de penser que dans ce grand monde si nouveau pour toi, j’étais la seule chose que tu connaissais et qui pouvait te rassurer. Pour t’apaiser, je posais ta petite tête sur mon coeur pour que tu puisses en écouter les battements. Ces battements qui t’ont tenu compagnie pendant tous ces mois que tu as passés dans mon ventre.

Mon bébé, je te promets de toujours être là pour toi.

Quand tu pleures, je ressens ta douleur, ta frayeur et ton incompréhension face à ce qui t’arrive jusque dans mes tripes. Je veux te réconforter à chaque fois que tu le manifestes. Je veux apaiser ta douleur. Je veux être le bouclier entre toi et cet ouragan de gens et de sensations qui t’entourent. Je veux être le gardien de notre petit cocon d’amour et de paix. Je veux te montrer que rien ne peut t’arriver tant que je suis à tes côtés.

Mon bébé, je te promets de toujours être là pour toi.

Quand tu me demanderas de te prendre dans mes bras, je ne refuserai pas. J’ignorerai toujours les commentaires qui suggèrent que tu fais des caprices, que c’est mauvais de te gâter, que je n’arriverai jamais à avoir du temps pour moi si je suis toujours en train de répondre à tes appels. Demander de l’amour et de l’attention, ce n’est pas un caprice; c’est un besoin vital pour s’épanouir. D’ailleurs, pour moi, veiller à répondre à tes besoins et m’assurer de te donner un type d’attachement qui te suivra dans toutes tes relations futures est plus important que le peu de liberté que j’obtiendrais en ignorant tes demandes. Alors quand c’est maman que tu demanderas, c’est maman que tu auras.

Mon bébé, je te promets de toujours être là pour toi.

Tout au long de ta vie, au fur et à mesure que tu grandiras et que tes besoins changeront, je te promets de m’adapter. Je te promets de gagner en patience pour bien gérer tes crises de bambin et de te laisser t’éloigner de moi de plus en plus pour explorer le monde. Je te promets d’offrir mon oreille à tes mots d’enfant quand tu me raconteras tes journées avec des détails en apparence insignifiants à l’heure du coucher et de te laisser essayer toutes sortes d’activités. Je te promets de créer un environnement sans jugement pour accueillir tes questions sur les grands bouleversements de ton adolescence et de me tenir informée sur le monde toujours en mouvement pour engager des discussions pour mieux t’aider à naviguer dans ce moment entre l’enfance et la vie adulte.

Mon bébé, je te promets de toujours être là pour toi.

Même quand tu ne seras plus un bébé ni même un enfant, quand je serai vieille et fatiguée, je continuerai de panser tes blessures et soigner ton cœur brisé chaque fois que tu auras besoin de moi.

Mon bébé, je te promets de toujours être là pour toi.

De ton premier battement de cœur jusqu’à mon dernier.

Crédit : Iryna Imago/Shutterstock.com
Stéphanie Michaud
STÉPHANIE MICHAUD

2 thoughts on “Mon bébé, je te promets de toujours être là pour toi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *