Mon bébé, je te promets de toujours être là pour toi

Mon bébé, je te promets de toujours être là pour toi. Alors que tu venais de naître, on me reprochait déjà de t’avoir trop dans les bras. Je ne pouvais m’empêcher de penser que dans ce grand monde si nouveau pour toi, j’étais la seule chose que tu connaissais et qui pouvait te rassurer. Pour Lire la suite…

Maman, merci d’être la mère que tu es

Maman, Parce que la vie est fragile et qu’on ne sait jamais le temps qu’il nous reste, j’aimerais te dire merci. Merci maman de m’avoir donné la vie et d’avoir décidé d’être ma mère. Merci maman de t’être privée de plusieurs petits plaisirs de la vie pour t’assurer que je me développais bien au creux Lire la suite…

Maman, tu me suffis telle que tu es

Maman, Je t’appelle tellement ainsi que j’oublie que ce n’est pas ton prénom, que ce n’est pas ton seul rôle ni ce qui te définit. Pour moi, tu n’es que ma maman et je n’ai pas conscience de tous les combats intérieurs que tu mènes. J’ai besoin de toi tous les jours, tout le temps, Lire la suite…

Mes petits, si vous saviez

Mes si petits, Si vous saviez le bonheur que j’ai connu lorsque j’ai appris que vous étiez venus vous nicher au creux de moi. Que c’est une chance incroyable de pouvoir porter la vie et que j’en suis extrêmement reconnaissante. Si vous saviez le bonheur que j’ai ressenti durant neuf mois de vous sentir en Lire la suite…

Ce que la maternité m’a appris

La maternité m’a appris ce que signifie aimer inconditionnellement. Aimer si fort que le seul fait d’imaginer qu’il pourrait arriver malheur à mon enfant m’angoisse. La maternité m’a appris à trouver de la patience quand je pensais avoir atteint ma limite, à puiser les dernières onces d’énergie au plus profond de moi pour offrir le Lire la suite…

Je t’aime tellement que ça me fait mal en dedans

Mon bébé, Je t’aime tellement que ça me fait mal en dedans. Plus le temps passe, plus tu grandis et pire c’est. Plus je te regarde et plus je suis en amour avec toi. Avec ta personnalité que je ne changerais pour rien au monde. Avec tes petits coups de coquin, ton sourire de charmeur, Lire la suite…

Mon bébé, tu m’as tant appris

Mon bébé, tu m’as tant appris. Tu m’as appris à quel point je peux être forte lorsqu’il s’agit de me battre pour toi, et cela dès l’accouchement. Tu m’as appris ce qu’était le bonheur le jour où tu es né. Ce bonheur qui donne l’impression d’être sur un nuage de coton. Ce bonheur qui donne Lire la suite…

Rappelle-toi, maman

Quand les nuits sont difficiles, quand tu ne sais plus où donner de la tête et quand tu trouves que le temps passe trop vite, rappelle-toi la journée où tu m’as conçu. Rappelle-toi les moments où je nageais paisiblement à l’intérieur de toi. Rappelle-toi le jour où je suis sorti de ton corps dans une Lire la suite…

Mon bébé, je t’aime tellement

Mon bébé, je t’aime d’une façon si puissante, si douce, si sincère que j’ai même du mal à comprendre à quel point c’est possible d’aimer autant. Mon bébé, je t’aime si fort que dès que tu m’appelles dans la journée ou dans la nuit, j’accoure pour voir ce qui se passe. Pour que mon amour Lire la suite…

Je ne suis pas la meilleure maman du monde mais

Je ne suis pas la meilleure maman du monde, mais j’aime mes enfants de tout mon cœur et à chaque instant. Même quand je suis impatiente. Même quand je pleure. Même quand je me sens submergée. Je ne suis pas la meilleure maman du monde, mais je serais prête à sacrifier ma vie pour sauver Lire la suite…

Mes enfants, je vous aime quand même

Mes enfants, je vous aime quand même. Même si mes matins sont tout sauf tranquilles. Même si je dois répéter la même routine, les mêmes consignes, le même refrain qui dit que l’école et la garderie ont une heure de début et une heure de fin, lesquelles ne coïncident pas toujours avec votre tempo digne Lire la suite…

Je serai toujours là pour toi

Mon enfant, Je voulais que tu saches que je serai toujours là pour toi. Du petit matin jusqu’au soir, dans tes moments les plus difficiles de ta petite enfance, je serai là. Je te surveillerai, tantôt patiemment, tantôt distraitement, mais je serai là pour toi. Aux premiers pleurs, aux premiers cris, j’accourrai. Peut-être pas toujours Lire la suite…

Je suis ta meilleure maman au monde

Mon bébé, Je me regarde dans le miroir et je suis fière de ce que j’y vois. Je suis une maman, avec les rides, les plis, les cicatrices que ça implique. Je suis belle. J’ai engraissé le monde d’un être beau et bon. J’ai ajouté une touche d’amour dans une mare de solitude. J’ai soufflé une brise Lire la suite…

Ode aux mamans

Une maman, C’est celle qui aime inconditionnellement, peu importe les choix de ses petits. C’est celle dont l’amour n’a pas de limite, jusqu’à parfois, même trop souvent, s’oublier. C’est celle qui mérite tous les hommages, tous les honneurs pour avoir donné la vie. C’est celle qui donne sans jamais rien demander en retour sinon un simple baiser. Lire la suite…

Je t’aime gros comme l’univers, mon bébé

Mon petit homme, Lorsque tu me demandes comment gros je t’aime, je te réponds que je t’aime gros comme l’univers. Mais tu sais mon cœur, maman t’aime plus que ça. Je t’aime tout le temps, entre ici et là-bas, ailleurs et maintenant peu importe les saisons ou les heures. Je t’aime d’un amour dépourvu de jugement, Lire la suite…

Lettre à ma belle-fille

Peut-être que j’aurais du t’écrire cette lettre plus tôt, après tant d’années difficiles entre nous, mais mieux vaut tard que jamais. Je tiens à te dire que j’aime ton père énormément, que toi et ton frère venez en combo avec lui. Donc je vous aime aussi, d’une façon différente bien sûr, mais je fais tout Lire la suite…

Mon cœur est assez grand

Mon cœur est assez grand. C’est ce que j’ai dit à ton frère quand enfin, tu as fait de moi une maman pour la deuxième fois. Toi, qui se fais moins chicaner. Toi, que je couve un peu plus. Toi, qui sera sans doute mon dernier. Mais depuis quelque temps, je me dis que mon coeur Lire la suite…

Je ne suis pas une vilaine belle-mère

Toi, belle-maman qui dit aimer les enfants de son conjoint comme ses propres enfants, tu m’as longtemps fait sentir coupable. Coupable de ne pas éprouver de tels sentiments à l’égard de mes beaux-enfants. Ce n’est pas que je ne les aime pas, loin de là, mais je ne pourrai jamais dire que je les aime Lire la suite…