Être une maman

new mom crying

Avoir un ventre mou, la peau un peu étirée et des vergetures;
Avoir des poils qui poussent à des endroits improbables;
Faire pipi lors de sauts, d’éternuements ou de fous rires incontrôlables;
Avoir des cernes, noirs, jusqu’aux genoux;
Manquer de sommeil pendant quinze ans;
Être une maman.

Souffrir et vivre une multitudes de douleurs indéfinissables, la peur au ventre;
Fausses couches, hormones, attente, retour des règles non désirées;
Accouchement, césarienne, premier grand cri merveilleux ou un silence trop long, trop lourd;
Attente, banque mixte, international, adoption;
N’avoir jamais eu autant besoin de sa propre mère que maintenant;
Être une maman.

Encaisser les jugements de l’allaitement;
Encaisser les jugements du biberon;
Être jugée à cause du cododo;
Être jugée de ne pas en faire;
Accepter d’être jugée pour tout et son contraire;
Être une maman.

Avoir des jouets partout, dans toutes les pièces de la maison, dans l’auto;
Trouver des petites voitures, une figurine et des blocs dans ses poches;
Être à la course, tout le temps;
Vivre un tourbillon effréné où se mélangent tâches ménagères, repas, travail, école, relations, activités parascolaires et fêtes d’enfants;
Faire des listes, tout le temps, pour tout;
Faire tout le temps les mêmes lunchs ou presque;
Faire des crêpes les dimanches matin;
Être une maman.

Commencer à aimer aller aux pommes;
Commencer à haïr l’Halloween:
Redécouvrir la magie des fêtes, toutes les fêtes.
Être une maman.

Aimer à ne plus savoir quoi faire de cet amour, à avoir le cœur trop petit et que cet amour déborde dans tout son corps;
S’inquiéter et se sentir coupable;
Pleurer pour rien en public;
Pleurer cachée sous la douche pour de bonnes raisons;
Se fâcher et en laisser passer;
Être une maman.

Vivre de superbes moments puis avoir hâte que les enfants aillent se coucher;
Avoir hâte d’avoir une petite pause mais s’ennuyer d’eux dès qu’ils sont partis;
Jongler avec la fierté et la nostalgie;
Accepter le changement et le temps qui passe tout en le redoutant en même temps;
Accepter de vivre une multitude d’émotions contraires chaque jour, tout le temps;
Être une maman.

Crédit : Natalia Deriabina/Shutterstock.com
Magalie Couet-Lannes
MAGALIE COUET-LANNES

3 thoughts on “Être une maman

  1. […] Avoir un ventre mou, la peau un peu étirée et des vergetures; Avoir des poils qui poussent à des ... https://allaux.com/etre-une-maman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *