Belle-maman, pardonne-moi

kid with grandmother

Belle-maman, pardonne-moi de ne pas t’avoir invitée plus souvent à la maison quand ma grande était bébé pour ne pas trop affecter notre routine familiale.

Belle-maman, pardonne-moi d’avoir écourté plusieurs de nos visites chez toi afin de respecter l’horaire des dodos de la petite.

Belle-maman, pardonne-moi de ne pas t’avoir demandé de garder ta petite-fille plus souvent; je sais bien que ça t’aurait fait plaisir et que tu n’aurais jamais refusé, même si c’était parfois plus compliqué.

Belle-maman, pardonne-moi de ne pas t’avoir appelée plus souvent pour te donner de nos nouvelles, te partager les exploits de notre bébé et surtout, de m’informer de comment tu allais.

Belle-maman, pardonne-moi de ne pas avoir pris plus de photos de famille avec toi.

Belle-maman, pardonne-moi de ne pas avoir créé davantage d’occasions où tu aurais pu t’amuser et apprendre à mieux connaître mon aîné.

Belle-maman, pardonne-moi d’avoir autant attendu avant d’en faire un deuxième, car tu ne connaîtras jamais notre petit dernier.

Belle-maman, pardonne-moi de ne pas savoir quoi dire à ton fils, le père de mes enfants, quand, dans les moments de bonheur, son regard se voile de tristesse car il ne pourra plus jamais les partager avec toi.

Mais surtout, belle-maman, pardonne-moi de ne pas parler assez souvent de toi à mes enfants; je te promets de le faire davantage dans l’avenir car je ne veux jamais qu’ils oublient à quel point leur grand-maman aurait aimé les voir grandir.

Pardonne-moi belle-maman, car avoir su que tu nous quitterais si subitement, j’aurais agi différemment.

Audrey Morin
AUDREY MORIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *