Au papa de mes enfants, merci d’être différent de moi

father disguised with girl

À toi, le papa de mes enfants, merci d’être si différent de moi.

Si je préfère quand la maison est épurée et bien rangée, toi, tu m’apprends que c’est correct si tout n’est pas parfait et que le temps qu’on prend en famille vaut mille fois plus qu’un plancher propre.

Si j’aime que chaque petit détail des anniversaires et des fêtes soit réglé au quart de tour pour éblouir les enfants, toi, tu vis davantage dans le moment présent et tu me rappelles que les instants les plus magiques sont parfois ceux qu’on n’avait pas planifiés.

Si je fais tout pour offrir une routine stable et un cocon sécurisant à notre progéniture, toi, tu es celui qui aime parfois changer les règles et faire les choses spontanément. Non, tu ne prévois pas tout, mais tu arrives toujours à te débrouiller quand même et c’est un bel exemple de lâcher-prise pour les enfants et pour moi-même.

Si je me renseigne beaucoup sur la façon d’élever nos petits et sur les progrès qu’ils devraient faire à chaque étape de leur vie, toi, tu as plus de recul sur le sujet. Tu ne les lis pas les millions de livres sur le développement et à vrai dire, c’est sans doute mieux ainsi. Ton penchant calme et confiant m’aide à relativiser, chasser mes inquiétudes et me ramener à mon instinct.

Si j’essaie du mieux que je peux de protéger nos enfants, toi, tu ne t’en fais pas trop et tu ne les ménages pas particulièrement. Au contraire, tu aimes leur faire des frousses, leur jouer des tours, les laisser s’aventurer un peu plus haut, un peu plus loin et  je crois que c’est bien qu’ils soient déstabilisés et mis à l’épreuve ainsi de temps en temps car ça les aide à vaincre leurs peurs et à développer leur petit caractère. Mais s’il te plaît, n’oublie pas leurs mitaines pour l’école, d’accord ?

Si j’ai une patience légendaire pour lire des histoires, faire des casse-têtes ou dessiner des animaux de ferme à l’infini, toi, tu as une énergie infatigable pour jouer. Tu n’as aucun problème à sauter, courir et marcher à quatre pattes et tu continues encore et encore, même quand ton souffle ne suit plus. Avec moi, les enfants cultivent leur imaginaire et avec toi ils apprennent à se dépasser physiquement.

À toi, mon amour, le papa de mes enfants, merci d’être si différent de moi.

Sans toutes ces différences, je crois que notre famille serait incomplète. Nous n’avons ni l’un ni l’autre la parfaite façon de faire, mais ensemble nous maintenons l’équilibre dont nos enfants ont besoin pour devenir de petits humains franchement merveilleux.

Mama B
MAMA B

Une réflexion sur “Au papa de mes enfants, merci d’être différent de moi

  1. Marie-Paule Marleau Répondre

    Maudit cancer qui tue sans sexe,sans âge,sans statue social.,mais maudit elle ne connaît pas l’amour,ni le bon sens toutes et tous te méprise 🤮🤢

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *