À toi, mon foutu manque de sommeil

tired mother sleep with baby

À toi, mon manque de sommeil, avant d’avoir des enfants, je ne savais pas à quel point tu allais rendre ma vie si pénible; nuit après nuit, mes cernes se creusent et ma patience aussi.

À toi, mon manque de sommeil, tu affectes mon couple.

Les disputes se multiplient, le ton monte et je déteste ça. Mon chum me dit qu’il ne me reconnaît plus et je pense la même chose;  je ne le reconnais plus non plus. Depuis un bon moment déjà, nous passons les seuls moments de qualité que nous avons en tant que couple à se faire des reproches. On ne fait plus l’amour, je souris moins, il est moins présent à la maison, je crie plus et il perd patience beaucoup plus rapidement. Il faut se rendre a l’évidence, on est au bout du rouleau tous les deux.

À toi, mon manque de sommeil, tu affectes mon rôle de mère.

Malgré tout l’amour que j’éprouve pour mon enfant, je deviens une maman plate. Je n’ai pas envie d’aller au parc ni à la piscine. J’ouvre plutôt la télévision dans l’espoir qu’il l’écoutera une trentaine de minutes pour que je puisse me reposer. Mais non, comme il ne peut pas rester assis deux minutes, il fait mille et une niaiseries pour attirer mon attention et je perds les pédales. Dans ces moments-là, je ne suis plus moi et je m’en veux car ce n’est pas de la faute de mon bébé si je me suis emportée; la réalité, c’est que je suis juste complètement exténuée.

À toi, mon manque de sommeil, tu affectes mon travail.

Je vais travailler à reculons avec mes cernes de quatre pieds de profondeur. Mes collègues me disent que j’ai l’air fatiguée. Certains d’entre eux sont parents et viennent me jaser; ils me donnent des tapes dans le dos en me disant que c’est une étape difficile, mais que ça finira par passer, et ils me partagent leurs vécus. Leur compassion me fait du bien, leurs encouragements encore plus, mais lorsque je retourne m’asseoir à mon bureau, je peine à garder les yeux ouverts et je n’arrive pas à me concentrer.

Alors à toi, mon foutu manque de sommeil, j’ai vraiment hâte de me débarrasser de ta présence pour pouvoir apprécier les petits moments de la vie avec ma famille avec toute l’énergie qu’ils méritent que je leur consacre et que je me consacre aussi.

Amazone
AMAZONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *