Je voudrais en avoir un petit dernier maintenant que je vis en famille recomposée

kids and father mother in living room

J’ai une toute nouvelle vie. J’ai deux enfants merveilleux et en parfaite santé. J’ai un nouveau conjoint depuis quelques mois. Un homme parfait et je n’aurais pu demander mieux. Un homme qui me respecte et qui m’aime pour ce que je suis. Il a lui aussi de beaux enfants à son actif. Avec lui, la vie est plus douce, plus belle et les projets se multiplient dans nos têtes, dans nos plans. Plus les jours avancent, plus je prends conscience à quel point tout sera réellement parfait d’ici peu. Bien sûr, tout n’est pas encore planifié, mais chaque étape viendra en temps et lieu.

Seulement, ces temps-ci, de réaliser à quel point je suis heureuse en compagnie de cette famille qui est maintenant la nôtre, me fait prendre conscience de quelque chose d’autre d’encore plus magique et d’encore bien plus fort. Quelque chose qui réveille en moi un instinct qui ne peut se contrôler, qui fait partie de nous, les femmes, les mères; l’instinct maternel.

Ça m’en fait mal, à un point que j’aurais envie de m’arracher les cheveux de sur la tête. Mon instinct maternel me hurle son envie d’avoir un autre enfant. De vivre une nouvelle grossesse, de sentir des petits pieds cogner dans mon abdomen, de voir mon ventre changer de jour en jour, de le voir déformé parce que bébé bouge, de retourner à la clinique de la maternité pour les suivis, de repasser tous ces tests de grossesse pour s’assurer que tout va bien pour bébé et moi. J’ai envie de me casser la tête à nouveau pour trouver le prénom parfait pour ce petit être qui se forme à l’intérieur de moi. J’ai envie de vivre à nouveau chaque étape d’une grossesse, d’un nouveau-né.

Et ce besoin viscéral de créer la vie vient avec une extrême envie de ne faire plus qu’un avec celui que j’aime. D’imaginer le mélange que cela ferait, lorsque la couleur de nos yeux et de nos cheveux se mélangerait.

La Collaboratrice dans l'Ombre
LA COLLABORATRICE DANS L'OMBRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *