À toi, ma belle maman de cœur

woman not pregnant sad

À toi, ma belle maman de cœur,

Celle dont le cœur est déjà rempli d’un amour maternel. D’un futur amour inconditionnel. Une maman qui est prête à bercer, cajoler, consoler, aimer. Je t’appelle comme ça, car je sais que dans ton cœur, tu es déjà une maman. Une maman dont l’attente est interminable.

J’ai une pensée pour toi. En fait, je pense à toi tous les jours. Une pensée pour toi, qui n’as pas encore enfanté. Pour toi, qui as déjà un ou plusieurs petits trésors, mais qui aimerais devenir maman de nouveau. Parce que je l’ai vécu moi aussi. Tu sais, ce dont on parle les portes fermées, tellement c’est tabou dans notre société.

J’aimerais trouver les bons mots pour te dire que je te comprends. Que je t’entends. Le problème, c’est que peu importe ce que je te dirai, il n’y aura rien pour apaiser cette douleur, cet espoir, qui te tenaillent le ventre chaque jour. Parce que ce que tu vis ne se décrit pas avec des mots.

Je sais que des fois, même souvent, tu te sens incomprise. Quelquefois jugée. Quelquefois seule.

J’aimerais te dire que tu as le droit d’être triste, de trouver cela injuste. Tu as le droit d’être en colère, d’en vouloir à la terre entière. Ça ne fait pas de toi une personne amère ou négative. C’est juste humain.

Je le sais que ça affecte toutes les sphères de ta vie. Tes projets futurs. Ta vision de ce que tu veux comme vie, cette famille que tu souhaites tant. Tu as déjà traversé beaucoup d’épreuves et tu continues encore et toujours de le faire.

Je sais que c’est difficile à supporter. Que tu y penses chaque jour. Et que parfois, tu te sens coupable. Mais tu ne devrais pas, car ce n’est pas de ta faute.

Je sais que tu voudrais donc comprendre. Moi non plus, je ne comprends pas.

Et il y a ton entourage qui cherche à t’appuyer. Maladroitement, il tente de se mettre à ta place pour trouver quelque chose à te dire. De te parler de sa propre expérience, de te dire de lâcher prise. Certains, au courant ou pas de la situation, font des blagues ou commentaires méchants qui te blessent. Ils ne savent simplement pas quoi te dire et la vérité, c’est que parfois, il vaudrait mieux ne rien dire du tout.

Chère maman de coeur, j’ai envie de te serrer dans mes bras. J’aimerais te dire que je sais. Et que je ne sais pas. Que je comprends, ou que j’essaie de comprendre. Je ne suis qu’une autre qui cherche à décrire quelque chose qui ne se décrit pas. Je n’aurai jamais les mots pour t’apaiser.

Mais sache que quelqu’un, quelque part, pense à toi.

Véronique Martel
VÉRONIQUE MARTEL

3 thoughts on “À toi, ma belle maman de cœur

  1. SARAH Répondre

    Merci pour ces mots qui font du bien….
    Ils sont ce que j’aimerai entendre de mon entourage proche…. Ils rechauffent le coeur vraiment… Parole d’infertile, qui se bat depuis trop longtemps pour avoir un enfant…
    Encore merci pour cette jolie lettre qui va droit au coeur…

  2. Caro Répondre

    Merci. Merci. Merci.

  3. Victoria Lord Répondre

    Merci…. je peux pas plus. Mais un grand merci. Heureuse de ne plus être seule. Triste que toi aussi, tu sous triste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *