Laisse-les te détester, ma fille

Ma belle enfant, ma fille, Je te vois tenter de plaire aux exigences de ta professeure, aux aspirations de tes meilleures amies et aux humeurs des garçons. Je te vois les yeux devant la télé et je t’entends me dire, j’aimerais tellement ça être comme elle. Mais moi, ma chérie, j’ai envie de te dire Lire la suite…

Lettre à mon garçon intimidé à l’école

Mon petit bonhomme, Aujourd’hui je voudrais te parler d’intimidation. C’est malheureusement un mot qu’on entend de plus en plus de nos jours. Pis parfois, ça commence un peu trop tôt. Ça commence avant même que tu sois capable de lire des mots étiquettes dans la classe de madame Johanne ou de faire des additions et Lire la suite…

Les filles aussi peuvent être des agresseurs, mon garçon

Mon garçon, Je suis désolée. Hier, j’ai réalisé que je ne t’avais pas préparé à faire face à la violence, à l’intimidation, au harcèlement. Pourtant, je t’ai appris à défendre ta sœur, à respecter les autres. Je t’ai enseigné à prendre position, à t’interposer quand tu était témoin de gestes agressifs, à ne pas tolérer Lire la suite…

Maman n’a pas su dire non

Ma fille, Je serai dure. Je serai franche, convaincue et inflexible par moments. En vieillissant, tu me détesteras et j’arrive déjà à imaginer tes grands yeux se levant au ciel lorsque je n’approuverai pas ton look du jour ou tes agissements. Je ne te demanderai jamais de tout me dire. Je ne creuserai pas dans Lire la suite…

Chère ancienne bitch du secondaire

Je n’ai jamais eu affaire à toi personnellement. On n’était pas amies, mais tu me laissais tranquille. Tu venais me voir quand tu avais besoin d’aide pour un devoir… ou pour essayer de me convaincre de te laisser copier le mien. Notre relation s’arrêtait là. Par contre, pendant ces cinq années, je t’ai vue aller. Lire la suite…

Au secours, mon enfant est un intimidateur

L’intimidation est un sujet à la mode depuis ces dix dernières années, tout comme les iPad et les allergies exotiques. On milite pour soulager l’esprit tourmenté de nos enfants et on tente de se tenir debout en tant que société pacifique et aimante. Pendant ce temps, dans ta maison, c’est l’anti-monde. Toutes tes belles paroles Lire la suite…

Mes « cyberpeurs » : l’intimidation

Il y a longtemps, bien bien longtemps, j’étais une jeune fille timide qui fréquentait un collège privé pour y faire mes années de secondaire en ayant un meilleur encadrement et un milieu de vie plus sain que dans les écoles publiques de ma région. C’était les principales raisons pour lesquelles mes parents avaient fait le Lire la suite…

Intimidée

Ma belle fille, Parfois, tu reviens de l’école et tu y as laissé ton sourire. Malgré que tu sois un moulin à paroles qu’on doit parfois freiner parce que tu nous étourdis, tu ne parles que très peu de ce que tu vis. Ce n’est pas parce qu’on n’essaye pas de te tirer les vers Lire la suite…

À toi, mon futur grand garçon

Il y a des étapes dans la vie d’une maman où l’on doit apprendre à laisser aller son enfant. Ces moments déchirants où notre cerveau est tiraillé entre « Enfin un peu d’air! » et  « Oh my god, déjà ? Ça passe tellement vite… ». La première journée à la garderie, la rentrée à la maternelle, la rentrée Lire la suite…

À toi, la fille qui m’a intimidée il y a vingt ans

J’aimerais te dire que je t’ai oubliée. Que je ne me souviens plus de la douleur que m’infligeaient tous les mots que tu choisissais pour blesser la mince estime de la jeune fille de douze ans que j’étais à grands coups d’insultes. Mais la vérité c’est que je me souviens de chaque minute. Ça fait Lire la suite…

À toi, la p’tite grosse : ma fille est une toutoune

Ma fille, J’aimerais ça te dire que ce n’est pas si grave. Que la beauté est à l’intérieur. Que les gens qui t’aiment vraiment vont comprendre. Que ceux qui sont méchants, que ceux qui te diront des paroles blessantes et te regarderont avec dégoût ne méritent pas que tu leur portes attention. Mais, je me Lire la suite…

À toi, mon grand garçon, je sais ce qui se passe

À toi, mon grand garçon, Je sais ce qui se passe. Je connais le pouvoir des mots. Je sais qu’ils peuvent prendre la forme d’un couteau prêt à te taillader la peau jusqu’aux os. Je sais que des lettres alignées dans le bon sens peuvent arriver à mutiler ton cœur d’enfant et te donner envie Lire la suite…