Ne sois pas molle avec ton kid

unhappy little girl screaming

ATTENTION : ce texte reflète l’opinion de son auteure et non l’opinion de la plateforme de La Parfaite Maman Cinglante dont le but n’est pas de prendre position mais d’offrir une tribune à toutes les mamans souhaitant faire part de leur vision de la maternité ainsi que de leur expérience personnelle.

Ton p’tit est mal élevé. Pis là je te parle pas de dire s’il vous plaît/merci. Si ce n’était que ça. Je te parle de respect.

Si ton enfant tient tête aux adultes et qu’il rit dans la face de son professeur, qu’il refuse de faire le travail parce que ça ne lui tente pas. S’il s’organise pour se faire sortir de la classe quand il n’apprécie pas la tâche parce qu’il fait toujours tout ce qui est en son pouvoir pour éviter de faire ce qu’il n’aime pas. Il y a un problème.

Si ton enfant te tire la langue lorsque tu interviens, et ce, même devant d’autres parents, dis-toi qu’il est en train de te dire ouvertement et ce, devant témoins, que tu n’y es pas arrivée. « Tu peux me dire ce que tu veux, la mère, moi je vais t’humilier devant tout le monde. » Et c’est ce qui se passe. Tu as honte et tu ne dis rien. Choque-toi. Y’a pas un parent dans l’univers qui va te reprocher de ramener fermement ton petit à l’ordre.

Si ton kid se fout des conséquences que tu annonces. S’il riposte régulièrement quand tu donnes une consigne, tu as solidement failli. Il te défie. Non seulement, il n’accomplira pas ce que tu demandes, mais le voilà devenu maître-chanteur.

Si ton rejeton te crie dessus, à toi et/ou à son éducatrice, demande-toi où a-t-il pris cette fâcheuse habitude?

S’il te demande ce sera quoi sa surprise s’il accepte de se brosser les dents, ça veut dire que son éducation va finir par te coûter tous tes REER parce qu’il ne fera jamais rien gratis.

Que ce soit clair, la garderie et l’école n’élèvent pas tes enfants. Ça, c’est ta job. Arrête de te plier aux exigences de ton petit prince. N’annonce pas de conséquences que tu seras incapable de tenir. Tu ridiculises ton autorité. Et ce faisant, tu apprends à ton enfant que c’est acceptable de ne pas respecter l’autorité dans la vie. De bafouer les adultes qui l’entourent.

Rends service à ton kid et sois ferme. Arrête de penser qu’être « l’amie » de ton enfant est une approche non invasive dans sa vie. Envahis-le, encadre-le. Fais-lui sentir que tu ne cautionnes pas tout ce qu’il fait. Ne prends jamais son parti contre la garderie ou l’école, en tout cas pas devant lui. Assure-lui un avenir où il comprendra que le respect attire le respect.

Et si tu n’y arrives pas seule, il y a des personnes qui peuvent t’aider. Parce que personne n’est parfait et tous les parents ont besoin d’un coup de main un jour ou l’autre.

La Collaboratrice dans l'Ombre
LA COLLABORATRICE DANS L'OMBRE

6 thoughts on “Ne sois pas molle avec ton kid

  1. ghislaine Répondre

    Tu es une vraie on dirais vrm qur ta un oeil dans ns maison c tellement se qu on vit

  2. Jessyca Répondre

    Tres belle réflextion. Si tout parent pouvait faire de la sorte. La societé ce pourterait beaucoup mieux. Demain ca sera eux qui prendront soin de vous. Alors c est aujourd’hui qu il faut être parents.

  3. Sara Répondre

    Un texte d’opinion se doit d’être fait à visage dévoilé. Un billet avec des commentaires aussi méchants et gratuits sous l’anonymat ne devient que du « trollage ».

    1. La Parfaite Maman Cinglante Répondre

      En quoi jugez-vous ce texte méchant ?

  4. SuperMom Répondre

    À toutes ses mères qui fonderont en larmes en lisant ce texte en se disant « Je n’y suis pas arrivé. J’ai tout gâché. »

    Vous savez, j’ai 3 enfants et je reconnais un de mes garçons dans cette description d’enfant roi, impoli et mal élevé. Je n’ai pas eu besoin de ce genre d’article pour me taper sur la tête moi-même. Pour me dire que j’avais raté mon mandat de parent. Juste à voir le regard des gens autour de moi, mon propre regard sur la situation. J’en ai versé des larmes d’incompréhension et de défaite et j’ai dont cherché à quel moment ou de quel façon j’avais pu en arriver là avec mon fils. Surtout, pourquoi lui et pas les 2 autres?
    J’ai essayé d’être encore plus sévère, autoritaire, de ne RIEN laisser passer. Ça été l’enfer, deux fois pire!!! J’ai essayé la méthode plus douce, plus compréhensive, je l’ai laissé faire des choix…aucune amélioration. J’ai cherché dans les livres, chercher sur internet, contacter des spécialistes de l’école. Mon fils reste « mal élevé ».
    C’est tellement facile tout mettre sur la faute des parents…ET je l’avoue, parfois, le rôle parental y est grandement pour quelque chose.
    Par contre, avant de lapider tous les parents d’enfants qui semblent mal élevés, sur la place publique, et de faire en sorte que ces parents, déjà à bout de souffle et dans l’incompréhension, se sentent encore plus incompétents malgré tous les efforts qu’ils font, ne serait-ce que pour avoir un semblant de belle relation avec leur enfant, essayez dont de comprendre que certains de ces enfants « mal élevés » ont peut-être seulement plus de difficultés à « fitter » dans ce moule social non flexible établie par des gens qui jugent que tout le monde doit être pareil dans cette société.

    Mon fils est différent. Il a 9 ans et on commence à peine à comprendre pourquoi il en est ainsi. Ça fait des années que je me tape sur la tête à essayer de comprendre où j’ai manqué à mon rôle. Ça fait des années que je me sens jugé. Ça fait des année que mon fils se sent comme une personne méchante, nulle, inutile et dérangeante.
    Ouvrez un peu vos œillères, arrêtez de juger à la moindre différence et offrez un peu de soutient à cette mère qui est déjà au bout du rouleau…elle n’a pas besoin de lire un texte comme celui là.

    « SuperMom » de « TDAH/trouble d’opposition/trouble anxieux/dyslexique/dysorthographique/HPI » (qui est certes différent de vous mais avant tout, un être exceptionnel rempli de forces insoupçonnés et plus grandes que ce que vous pouvez imaginer…)

    1. Laurie Répondre

      Bravo, excellente réponse, il est si facile de juger quand nos enfants correpondent au cadre. Cette auteur devrait également favoriser l’ouverture d’esprit comme valeur familiale…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *