image_pdfimage_print

La vérité, c’est que c’est peut-être ta faute si ton enfant n’est pas du monde

ATTENTION : La Dure-Mère est la couverture controversée utilisée par toutes les mamans qui ont envie de partager leurs opinions les plus arrêtées sur la maternité. Fracassante, sans nuances, aux limites caricaturales, La Dure-Mère juge, dérange, choque, soulève les passions et suscite des débats. Vous l’aimerez jusqu’au jour où vous ne l’aimerez plus parce qu’elle aura Lire la suite…

Je suis à boutte des p’tits cr*sses

ATTENTION : La Dure-Mère est la nouvelle couverture controversée utilisée par toutes les mamans qui ont envie de partager leurs opinions les plus arrêtées sur la maternité. Fracassante, sans nuances, aux limites caricaturales, La Dure-Mère juge, dérange, choque, soulève les passions et suscite des débats. Vous l’aimerez jusqu’au jour où vous ne l’aimerez plus parce qu’elle Lire la suite…

Ton enfant s’est transformé en petit monstre du jour au lendemain

Tu sais pas trop pourquoi ni comment c’est arrivé mais, par un beau matin, ton p’tit s’est transformé. Tu ne sais pas si c’est pendant cette fatidique nuit-là qu’il s’est passé quelque chose dans son sommeil entre la phase profonde et l’autre phase dont tu oublies toujours le nom, mais toujours est-il que ton enfant Lire la suite…

Voici pourquoi je ne lâcherai pas prise cet été

C’est l’été pis tous les parents clament haut et fort que c’est le temps de slaquer la discipline, de lâcher du lousse avec les p’tits pis de les laisser se coucher tard et manger une barge de cochonneries. Quitte à avoir l’air d’une matrone, chez nous ça ne se passera pas de même. Voici pourquoi Lire la suite…

Mon enfant ‘’plus’’

Tu déplaces plus d’air que la moyenne. Tu es plus active, plus dérangeante. Tu bouges tout le temps, tu parles, tu t’obstines, tu t’opposes… Il me faut plus d’énergie pour toi que pour les deux autres. Plus de patience, plus de tolérance. Plus de répit aussi… Je dois puiser en moi des ressources dont je Lire la suite…

À ma petite fille qui prend de la place, ne change surtout pas

Ma grande fille, Ma petite tornade. Tu m’en fais voir de toutes les couleurs depuis ta naissance. Volubile, entêtée, décidée, on peut dire que tu ne laisses pas ta place. Débordante de confiance en toi, tu remets toujours ma parole en doute. Tu m’obliges sans cesse à justifier, prouver, expliquer, et ce, depuis ton tout Lire la suite…

J’ai un maudit caractère pis je l’assume

“Toi, pis ton maudit caractère, j’te dis t’es pas facile à vivre. “ “Ça peut jamais être facile avec toi, hein?  Tu as toujours ton mot à redire et encore mieux si c’est le dernier.” “Tu t’obstines tout le temps, pis tu penses que tu as toujours raison.” Pis si je te disais que mon Lire la suite…

Mon fils, tu n’es pas un monstre

Du plus lointain de mes souvenirs, je te revois potelé à souhait, tout rose et débordant de force, mon fils. Avec un désir de tout connaître, de tout faire tout seul. Comme si toi, tu n’avais jamais été petit, jamais été frêle. Même si au fond de moi, je souhaite éperdument que ça te passe Lire la suite…

Ne sois pas molle avec ton kid

ATTENTION : ce texte reflète l’opinion de son auteure et non l’opinion de la plateforme de La Parfaite Maman Cinglante dont le but n’est pas de prendre position mais d’offrir une tribune à toutes les mamans souhaitant faire part de leur vision de la maternité ainsi que de leur expérience personnelle. Ton p’tit est mal Lire la suite…

C’est pas de ta faute, la mère, c’est l’adolescence !

Ton rejeton vient d’avoir douze ou treize ans et du jour au lendemain, t’as l’impression d’avoir une personne différente dans la maison : ça ne se lève plus les matins de fin de semaine, ça grogne au lieu de parler, ça a l’air exaspéré 24 h/24 ! Ah ben maman, bienvenue dans le merveilleux monde de l’adolescence ! Alors, ta Lire la suite…

Je t’aime, ma Drama Queen

Ma chère fille, Sache que je t’aime. Mais depuis quelque temps, c’est difficile entre nous deux. Tu as six ans, mais j’ai l’impression de vivre avec une ado de quinze ans. À quatre ans, je me disais que c’était le fucking four. À cinq ans, je croyais que le fucking-four perdurait. Mais aujourd’hui, je sais tout simplement Lire la suite…

À toi qui crois que je ne sais pas comment élever mon enfant

Aujourd’hui, je t’écris à toi, Celle qui croit que je ne sais pas comment élever mon enfant.  Celle qui croit vraiment que mon fils est pas fin, qu’il est mal élevé et qu’il est même méchant.  Celle qui croit qu’il manque simplement d’éducation et d’encadrement.  Celle qui pense que, si c’était le sien, elle ferait Lire la suite…

Ta préado de six ans en 5 points

Dès les premières journées suivant son entrée en maternelle, tu as su que ton bébé, celle que tu avais si bien éduquée et qui était tellement docile, ne serait plus la même. Ever. Elle était maintenant une prépubère du primaire avec des opinions émergentes et une toute nouvelle attitude pour le moins déstabilisante. Tout ça a Lire la suite…

Coudonc, es-tu dans ta semaine ?

Cette question de marde-là, on te l’a probablement déjà posée plusieurs fois après que tu aies fait part de ta frustration à l’égard de ben des affaires. Si les mots employés peuvent varier,  ils font souvent référence à un aspect de ta féminité (qu’on parle de tes traditionnelles montées de lait ou du vulgaire sable dans ton vagin). Bref, Lire la suite…

Les 4 types de mamans modernes

La vie est bien faite, t’sais. Elle nous donne plein de choses à vivre et de beaux moments à partager avec ceux qu’on aime. Avec ses défis quotidiens, la vie nous force à nous adapter et à développer certains skills pour arriver à passer à travers nos journées. Être un parent demande toute une gymnastique Lire la suite…

Le terrible two : j’t’aime pareil

Mon gars, avoir deux ans, ç’a pas l’air toujours facile. En tout cas, je voulais juste te dire que j’t’aime pareil. À la recherche de ton identité, de ton caractère et de ton “toi-même”, ça arrive que tu me pompes un tout petit peu l’air, mon trésor. Du genre que j’ai parfois envie de te Lire la suite…

Ton attitude de m*rde, ma préado

Toi, ma préado, Toi qui commences à avoir les hormones dans le piton et à m’en faire voir (encore plus) de toutes les couleurs.  Toi qui ne sais plus parler, mais seulement crier, chialer, argumenter et ignorer.  Toi qui étires l’élastique jusqu’à ce qu’il te pète en pleine face.  Toi qui as une attitude de Lire la suite…