Marie-Élaine Morin-Bélanger



J’ai la chance d’avoir mis au monde un petit garçon toujours souriant, très sociable et avec un tempérament si facile que je me demande parfois si je suis vraiment sa mère. Je lui souhaite (et me souhaite) bientôt des frères et soeurs pareils comme lui. J’ai appris cette année que la maternité est un monde à part que l’on découvre réellement lorsque l’on accouche. Écrire sur ce sujet me permet de prendre un petit moment pour moi et c’est très libérateur. J’espère que vous aurez autant de plaisir à me lire que j’en ai à vous écrire.

Posts récents