Chers grands-parents de mes enfants, vous visiter n’a rien de détendant

tired mother with son

ATTENTION : La Dure-Mère est la couverture controversée utilisée par toutes les mamans qui ont envie de partager leurs opinions les plus arrêtées sur la maternité. Fracassante, sans nuances, aux limites caricaturales, La Dure-Mère juge, dérange, choque, soulève les passions et suscite des débats. Vous l’aimerez jusqu’au jour où vous ne l’aimerez plus parce qu’elle aura effleuré un sujet qui vous tient à coeur sans partager votre vision. Mais plutôt que de sortir de vos gonds, pourquoi ne pas utiliser sa couverture pour défendre votre opinion à votre tour ?

Chers grands-parents de mes enfants,

Contrairement à ce que vous semblez croire, venir passer la fin de semaine chez vous avec les enfants n’a rien de détendant.

Parfois, j’ai l’impression que vous avez oublié ce que c’était d’être un jeune parent.

Je travaille vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours sur sept, le saviez-vous ? Le jour, j’ai un travail à temps plein et le soir j’occupe les rôles de gardienne, d’infirmière, de professeure et de psychologue. Je n’ai pas une minute pour respirer. Quand la fin de semaine arrive, je cours comme une poule pas de tête pour faire l’épicerie, les commissions, le ménage et à travers tout ça, je continue de jouer la GO pour les enfants.

Je comprends que c’est peut-être difficile pour vous de comprendre ma réalité maintenant que vous n’avez plus de contraintes dans vos horaires, mais sachez que chaque minute de mon temps de parent de jeunes enfants vaut de l’or.

Alors quand vous me demandez de venir passer la fin de semaine chez vous, ce n’est pas un congé que vous m’offrez mais deux jours de préparation au départ, une semaine de retard en lavage, ménage et commissions et deux jours de dépaquetage de valises.

Après ces deux jours passés chez vous, je ne serai pas reposée; je serai obligée de passer la semaine à venir avec une salle de bain écœurante, des paniers de linge sale qui débordent, des planchers pleins de graines de barre granola et un manque de vêtements pour les p’tits, car il n’y aura évidemment plus rien de propre.

Je vous prie donc de considérer cette réalité qui est la mienne la prochaine fois qu’il vous prendra l’envie d’insister pour que nous passions la fin de semaine ensemble.

S’il vous plaît, je sais que vos petits-enfants vous manquent, mais évitez de me faire culpabiliser à ce sujet; ça ne fait qu’ajouter un fardeau émotif dont je pourrais bien sincèrement me passer.  Plutôt que de vous acharner à me demander à répétition de vous visiter, offrez-moi plutôt de venir faire un tour à la maison, de plier une brassée ou de venir chercher les enfants pour faire une activité avec eux.

Chers grands-parents de mes enfants, ne doutez pas que toute la famille a bien envie de vous voir, mais rendez notre quotidien plus doux en cessant d’insister et en nous proposant plutôt un coup de main qui nous permettra à tous de passer un moment de qualité.

Ce texte a été rédigé par Mama Bear sous le couvert de La Dure-Mère afin d’annoncer clairement les intentions du texte. 

Crédit : kuzsvetlaya/Shutterstock.com
La Dure-Mère
LA DURE-MÈRE

2 thoughts on “Chers grands-parents de mes enfants, vous visiter n’a rien de détendant

  1. Austin Junior Répondre

    Parfait! Ça vous embête de rendre visite à vos parents (les grands-parents de vos enfants)?

    Alors j’espère que vous vous garderez une « ptite gêne » quand les profs feront une journée de grève vous obligeant ainsi à recourir à nos services de « dépannage ». J’espère que vous hésiterez avant de nous refiler vos petits enrhumés ou « gastroentérités »…

    On vous dérange avec notre envie de gâter un peu notre descendance? Très bien, j’espère que ça vous gênera de nous demander un peu d’aide financière quand l’orthodontiste vous fixera un rendez-vous…

    Comme ils nous embêtent ces grands-parents avec leur sollicitude. Ils nous empêchent de faire notre ménage de fin de semaine. Quelle génération de « fatigués » qui manque de temps pour les besognes du quotidien, mais qui a du temps pour jogger, skier, faire du vélo, aller au gym et rencontrer les amis. Pourtant ils paient pour la tonte de gazon, le déneigement hivernal le lavage de la voiture et des fenêtres, sans oublier la femme de ménage qui débarque à chaque semaine.

    On vous dérange? Soyez un peu patients, vous serez un jour enfin débarrassés de ces « vieux » qui bousillent votre routine.

  2. La Mom Répondre

    Honnêtement ce n’est pas un manque de temps de votre part mais un manque de volonté. Si deux jours à l’extérieur fait en sorte que vous vivez dans une maison dégueulasse et que vos enfants n’ont plus rien à se mettre, ne venez pas mettre ça sur le dos d’une visite aux grands-parents mais plutôt à votre propre manque d’organisation. Et ne pensez pas que je ne suis pas dans la même situation, j’ai un travail plus que temps plein en plus de trois enfants et je ne suis jamais rester à la maison, à leur empêcher de voir ces figures si importantes, sous prétexte que je ne suis pas assez organisé. Sur ce, bonne soirée et bon ménage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *