Non, un enfant n’a pas un besoin absolu d’avoir deux parents

mother with two kids

Non, un enfant n’a pas un besoin absolu d’avoir deux parents.

Maman et papa, maman et maman, papa et papa, maman avec beau-papa et papa avec belle-maman , maman ou papa solo, parent(s) adoptif(s); tout le monde a sa propre idée de ce qu’une famille heureuse devrait avoir l’air mais il existe autant de modèles qu’il existe de familles.

Non, un enfant n’a pas un besoin absolu d’avoir deux parents.

Parce que ton enfant ait un, deux ou même quatre parents ne change rien. Les besoins des petits qui doivent être comblés sont ceux de la pyramide des besoins de Maslow soit les besoins physiologiques (manger, boire, dormir, se vêtir), le besoin de sécurité (avoir un toit sur la tête), le besoin d’appartenance, le besoin d’estime, ainsi que le besoin d’accomplissement. That’s it.

Non, un enfant n’a pas un besoin absolu d’avoir deux parents.

Le modèle familial que tu choisis en tant que maman ou papa ne devrait pas altérer la santé globale de ta progéniture dans la mesure où son bien-être se construit dans le respect de ses besoins, des valeurs prônées dans la maisonnée, de l’ambiance à la maison et dans l’environnement autour de l’enfant en général. Point.

Non, un enfant n’a pas un besoin absolu d’avoir deux parents et si tu n’es pas encore convaincu, laisse-moi te poser cette question.

Souhaiterais-tu qu’un enfant soit dans un foyer avec deux parents qui se détestent, argumentant et se criant leurs quatre vérités sur une base quotidienne ou qu’il soit avec un seul parent aimant, avec lequel il passe des moments de qualité et se sent calme et à l’aise?

Non, un enfant n’a pas un besoin absolu d’avoir deux parents.

Un enfant a besoin d’une multitude de gens autour de lui mais peu importe qui ils sont, ceux-ci doivent avoir une influence positive et rassurante. Ça peut être des membres de sa famille biologique, de sa famille adoptive, des amis(es), des gens à la garderie, à l’école, au travail; tous ceux qui entourent un enfant peuvent lui donner de bons modèles de vie.

Non, un enfant n’a pas un besoin absolu d’avoir deux parents.

Un enfant qui a seulement un parent peut tout aussi bien réussir à avoir la santé, la carrière, la stabilité, avoir sa propre famille, qu’un enfant qui part d’un foyer bien nanti avec deux parents.

Non, un enfant n’a pas un besoin absolu d’avoir deux parents.

Alors à toi, la mère ou le père monoparental en processus de séparation suite à de la violence, à la veuve, à la famille infertile, au couple homosexuel ou à l’éternelle célibataire qui s’est fait inséminée, sache que tu as fais le bon choix pour toi et ton enfant a toutes les chances de réussir s’il est au centre de ta décision.

 

Monia Bouchard
MONIA BOUCHARD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *