Monsieur Legault, je n’en peux plus d’être confinée

woman alone in her room

Monsieur Legault,

Aujourd’hui, après des semaines enfermée, les fils se sont touchés et j’ai éclaté pour de bon.

Je ne vous importunerai pas avec les raisons qui m’ont entraînée dans ce tourbillon et je ne vous raconterai pas non plus l’étendue de mon désastre émotionnel; vous avez des soucis beaucoup plus grands à gérer.

Mais, je dois vous dire ceci : si vous ne donnez pas le go pour que nous puissions peu à peu reprendre un semblant de vie normale et voir les gens que nous aimons, je crains que je sortirai malgré tout et préfère vous donner mon adresse afin que vous puissiez la transmettre aux policiers. Seulement, en toute franchise, peu de chances que c’est là qu’ils pourront me trouver.

À partir de là, faites à votre guise, car plus rien n’a vraiment d’importance quand un cerveau s’épuise.

Rassurez-vous, je ne suis pas insouciante à temps plein; je n’irai pas m’acheter des sandales pour le moral. Je promets de respecter les deux mètres de distanciation sociale, le lavage adéquat des mains et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour ne pas mettre en danger mon prochain.

Je serai masquée, gantée, cellophanée, mais c’est accompagnée que je prendrai mon café sans plus rester seule et prisonnière de mes pensées. Parce qu’entre le coronavirus et tout ce qui pourrit actuellement mon esprit, je vous confirme que l’un d’eux est désormais beaucoup plus dangereux pour ma santé que l’autre.

Sauf votre respect monsieur le premier ministre, job done pour le supplice, maintenant il faut que cet isolement total finisse.

Je sais que nous n’en verrons pas le bout avant un bon moment, mais après les régions éloignées et les CHSLD, c’est la santé mentale de tous vos concitoyens qu’il faut maintenant trouver une façon de sauver.

Miss Crunchie
MISS CRUNCHIE

36 thoughts on “Monsieur Legault, je n’en peux plus d’être confinée

  1. France Desmarais Répondre

    C’est à cause des gens qui sortent encore pendant les restrictions que la pandémie perdure … c’est difficile mais il faut tenir le coup … ne serait-ce que pour protéger votre conjoint qui doit travailler …

    1. Penelope Répondre

      Vous savez France bon nombre de gens n ont pas le choix de sortir car ils travaillent encore

  2. Brigitte Répondre

    Tout est bien dit, c’est assez, c’est le temps de bouger Mr. Legault. Pour notre bien et surtout le vôtre. On veut vous garder longtemps. Merci

  3. Alex Répondre

    Toute personne se sentant bien à l’aise d’être volontairement et directement responsable de la mort de dizaines de personnes peut bien aller voir du monde si elle le souhaite, car c’est ça l’enjeu. Ce n’est pas pour VOTRE santé qu’on s’isole, mais bien celle des autres. C’est triste et difficile, mais en attendant, il y a le téléphone, facetime, des mesures de distanciation (2 m) et des lignes d’écoute. Le choix est regarder Netflix tranquille à la maison ou se faire meurtrier et priver à vie qqn d’un grand parent, d’une maman ou d’un enfant juste parce que c’était difficile passer quelque mois sans voir physiquement des gens.

    1. Louise Répondre

      Franchement Alex, tu dramatises, elle l’a dit qu’elle porterait un masque, des gants et qu’elle respecterait la distanciation !

    2. Stéphanie Répondre

      D’accord, alors Alex, tu crois tenir combien de temps comme ça ? Legault ne fait que procrastiner inutilement quelque chose qui DEVRA être fait tôt ou tard, le déconfinement.
      L’économie en a pris un grand coup, tellement de gens ont perdu leur travail ou devront fermer leur compagnie, faire faillite…
      Nous devrons cohabiter avec ce virus pour longtemps et même que comme la plupart des virus, sans doute qu’il reviendra et fera des peaks de cas de façon saisonnière…
      Je suis entièrement d’accord avec l’auteure du texte. Pour beaucoup aux prises avec une grande solitude, ceux qui vivent un deuil, ceux aux prises avec des maladies mentales ou tout simplement les Monsieurs/Madames tout le monde qui se font imposer un changement de vie radical ce qui, chez la plupart, cause beaucoup d’anxiété et d’autres troubles. Les impacts psychologiques ne sont pas quantifiables en chiffres comme peuvent l’être les impacts économiques, mais ils sont tout aussi importants et devraient être beaucoup plus pris en considération.

    3. Patrie Répondre

      Je suis tout à fait d’accord avec vous. IL y a zoom aussi. Les 40 premières minutes sont gratuites. Ne lâchons pas. Solidarité dans l’isolement. Il y a toujours des solutions pour se voir.

  4. Nipponimus Répondre

    Ceux qui abandonnent ne saurons jamais qu’ils étaient si près du but…
    Bon courage.

  5. Anne Répondre

    Pauvre toi
    Ça ne doit pas être évident
    Anne Frank, Nelson Mandela et tant d’autres inconnus vivent ou ont vécu des situations bien plus terrible
    prends sur toi un peu

    1. decybelle Répondre

      tellement d’accord avec vous!!!!! Ridicule ce texte.

    2. Tania Répondre

      C’est pas parce que y’en a qui ont vécu pire qu’on n’a pas le droit de ressentir ce qu’on ressent franchement… On est pas tous forts mentalement comme on le voudrait.

    3. Lu clem Répondre

      les millions de personnes du jour au lendemain qui ont ete exterminés.juifs 6 millions qui ont subit les pires sevices le wranda le massacre des arméniens la peste le cholera l ebola la famine a travers le monde ou des millions de enfants crevent de faim..beaucoup.d entre eux prendraient votre luxe volontier.
      Les jeunes soldats envoyes vers la mort auc 2 premieres guerres mondiales..des enfants..

      1. Fabienne chantal

        Nous sommes des confinés de luxe
        … pour l.instant

  6. ROLAND A-Z Répondre

    vous avez raison ,j ai connu la folie s emparer de moi et j avais des trou de mémoire c est l enfer que j ai fait subir à ma conjointe c est un ANGE pour m avoir endurer ,le pire c est elle étais consciente de tout.

  7. Suzie Répondre

    Franchement !
    Ces pas évident d’être confiner mais trouve toi le moyen d’etre bien dans cette periode de pandémie. Prendre de l’air fait toujours du bien.
    Aujourd’hui avec les reseaux sociaux et tous les series télé ya surement moyen que tu te divertissent un peu.
    Si tu a besoin de prendre un cafe avec un ami alora fait le en face time.
    Et si tu capote tant que ca, ben va te porter bénévoles dans les chsld ca va surement te changer d’air et te faire du bien. Surtout remettre en perspective le pourquoi que nous sommes en confinement et le Pourquoi ca doit etre fait en temps et lieux et de façon sécuritaire.

    Soyons plutôt positif et aidons nous a se sentir bien pendant ce confinement.

  8. Crunchie Hater Répondre

    🤦‍♂️

  9. Martine Lacoursiere Répondre

    Rien ne t’empêche d’aller marcher, d’aller faire un tour de vélo, de voiture. Rien ne t’empêche d’aller un peu plus souvent à l’épicerie, ou même de prendre un café assis sur le bord du trottoir à 2m de distance de qq1 que tu aimes. Essaies juste de protéger les autres, les fragiles et surtout les travailleurs essentiels. Moins il y aura de malades dans les hopitaux, moins nous serons porteurs du virus, plus vite on pourra vraiment déconfiner! “Restons à l’intérieur pour qu’il n’en manque pas trop quand on pourra ressortir.”

  10. KB Répondre

    Cela fait depuis 2015 que je vis ce que le Québec vit actuellement. On y survit et s’accommode. Mais ça prend de l’ouverture d’esprit et d’y voir l’opportunité de se trouver des passe-temps et passions pour notre propre être.
    C’est très viable.

    Une personne qui était très sociale et qui a du s’adapter après la maladie.

  11. Kelly Lambert Répondre

    Sérieusement?
    C’est beaucoup trop tôt pour sortir si vous voulez mon avis. Oui c’est dur mais c’est pour éviter une 2e vague beaucoup plus grande et possiblement un temps de confinement beaucoup plus long!!
    Utiliser messenger, zoom, duo ou n’importe quel autres applications pour parler avec vos proches et prendre votre café, c’est déjà mieux que seule.

  12. Manon bombardier Répondre

    Moi Manon j’ai trouble’anxiete’angoise’paniqueje sens pas bien .Sa peux tu’agrave’je suis écœuré de sa j’ai pas covid19..jai hâte. Aller.voir’mais’ti’enfant.que jaime.toute.mon coeur

  13. Ginette Répondre

    Arrêté de te plaindre. Ils y’a n’a des pire que vous.

  14. Caro Répondre

    Les mots vont être dures, mais svp, cessez d’être égoïste. Vous souhaitez qu’on se soucie de votre santé mentale au détriment de la vie de d’autres personnes? C’est quoi cet article? Comme si on nous demandais de s’isoler pour le plaisir.

  15. Tania Répondre

    Le pire c’est de s’isoler depuis 5 semaines et de savoir que tellement de gens continuent de voir leur chum ou blonde ou famille qui ne sont pas sous le même toit, qui vont flâner dans les rares commerces ouverts… oui ca joue sur le moral de confinement !! Tant mieux pour ceux qui trouvent ça facile… mais y’a des gens célibataires sans enfants qui trouvent ca rough, même si Facetime existe.

  16. Jade Godbout Répondre

    C’est triste de ne pas être capable de supporter sa propre présence et ses propres pensées. Le problème dans le cas présent n’est pas le confinement, mais bien les choses qu’il y a à regler dans le coeur des gens. Je dirai donc simplement; profitez du confinement pour régler ces bobos, ça vous servira aussi quand la “vie normale” aura repris son cours.
    Plein d’amour.

  17. Math Répondre

    Moi j’en peut plus de soigner des personne ayant le covid. Je n’en peut plus d’avoir la peur au ventre de ramener cela à mes enfants et ma conjointe. Je n’en peut plus de voir mes collègues sur le bord de craquer, eux, leurs fils ce touche depuis bien longtemps, comme moi d’ailleur. Alors désolé de ne pas pleurer, moi je ne vois presque plus mes enfants, je m’isole dans le sous-sol, je dors seul dans une chambre. Et notre santé mentale, vous y pensé? On est au bord de l’effondrement et ca ne fait que 40 jours. Les gens du système de santé vont être ou quand ca va finir? Vous dites bien que ca va durer longtemps non? Alors oui il y aura un temps pour ce déconfiner, mais on peux-tu faire cela en temps et lieux pour pas que tout s’effondre? Sauf votre respect, job is not done malheureusement. L’individualisme n’a pas sa place dans la situation actuelle, on prend tous une bonne respiration, on fais notre part même si c’est dure pis on espère que ca dure pas trop longtemps

  18. virginie Répondre

    ben voyon pour te sentir dememe durant ta solitude c’est que ta clairement dequoi à régler à l’intérieur de toi, c’est dl’aide que ta besoin pas de déconfinement. Quand c’est rendu qu’être seul t’apporte le goût dappeler la police… les pensées et les émotions font partit de soit, faut y faire face et non les fuires, opire skype existe!

  19. John Répondre

    Wow, je suis ébahi par tant d’égoïsme et d’incompréhension… on ne vous demande pas de prendre une arme et d’aller au combat, on vous demande seulement de rester chez vous et ainsi permettre aux plus vulnérables de rester en vie. Je suis atteint d’une maladie auto-immune et mon système immunitaire est déficient, si j’attrape la COVID19 j’ai de bonnes chances d’en mourir… allez-vous réellement mourir de confinement ? Sérieusement, prenez sur vous et prenez votre café avec des amis en utilisant facetime. Allez marcher à l’extérieur, lisez un livre… nous sommes tous dans le même bateau et ce n’est pas Mr Legault qui a créé cette catastrophe, il essaie seulement de le gérer du mieux qu’il le peut. Vous pensez que de donner le go au déconfinement est la solution ? En fait, c’est la solution à vos problèmes personnels, mais s’il-vous-plaît, pensez aux autres, pensez aux gens qui vont réellement en mourir.

  20. Lynn Répondre

    Non c’est pas facile d’être isolé mais vous êtes quand même dans un lieu confortable, pensez à ceux qui n’ont pas le choix que d’être isolé dans une chambre d’hôpital, ça ramène les idées à la bonne place. Je ne veux pas minimiser votre santé mentale mais quand on imagine pire que nous, on se sent mieux et chanceux.

  21. VÉTÉRAN Répondre

    J’ai eu mes premières expériences de confinement d’une certaine manière, je m’explique: durant ma carrière de militaire, j’ai eu à participer à des missions à l’étranger pour des périodes de 3 à 6 mois sans avoir la chance de voir mes proches. À l’époque, nous avions droit à un appel téléphonique de 10 minutes bien chronométrées de 10 minutes par semaine et dans d’autres mission au quel chance 1 fois par jour. De nos jour et pour avoir jasé avec de jeunes militaires revenants de mission, ils m’ont raconté qu’avec les nouveaux moyens de communications ( I-Phone, tablettes etc…) ils avaient la chance de communiquer pendant leurs temps libre de communiquer avec leur femme, enfants patents et amis et de plus ils pouvaient voir leur visage, quelle chance, merveilleuse.
    Maintenant, en pensant à ces expériences, étant en confinement pour aider le combat contre le damné Covid-19, en y pensant bien, je me trouve dans une situation bien tolérable et il m’est quand même possible de communiquer avec mes enfants, famille et amis tant et aussi longtemps que je le souhaite avec les moyens d’informatique moderne.
    Un jour à la fois et nous finirons par faire baisser la pente. ÇA VA BIEN ALLER!

  22. Pascale Répondre

    Tu a raison nous qui es pas important comme Trudeau qui a tout les droit lui d’aller a son chalet avec ses garde du corps se changer les idées alors que personne a le droit d’aller a leur chalet même pas aller faire un tour de voiture pour pas risquer d’avoir un accident pour ne pas prendre les lit pour le corona alors que tu ne peu contaminé personne enfermer dans ta voiture et de donner des contraventions car il on pas le droit de gens chez eux met lui il a sa famille et plus les garde du corps elle es où la logique la dedans il a beau faire attention pour les gens autour de nous met il se doit d’être égal dans les règlements pour tout le monde un moment donner les gens vont sauter car il a des limite a endurer detre enfermer et ne pas pouvoir rien faire a risque d’avoir une amande salé alors que en se moment les gens on de la misère a vivre monétaire j’espère pour tous que cette enfer terminera bientôt 🤔😉

  23. Kapote Répondre

    Ouf, qu’est ce qu’elle ferait en peison….

  24. Pucababledunombrilisme Répondre

    Je suis dépressive, anxieuse et jai deja fais des tentatives… Oui ces difficiles de rester enfermé avec les enfants on dirait que je suus dans le film ” le jour de la marmotte ” une journée sans fin depuis le 13 mars , la seul chose qui me fait tenir ces de penser a tout ces gens que je sauve en restant chez moi , j’essaie de me motivé en me donnant des objectifs. S’il vous plaît penser au autre.

  25. Le Sourire en Partage Répondre

    Un peu de compassion les ami(e)s ! C’est ce que ce fameux coronavirus est censé nous apprendre en ce moment, l’entraide, la fraternité, l’absence de jugement entre nous ! Cette femme a le courage de nous faire part de son mal-être et elle reçoit presque un lynchage collectif, en tout cas un paquet de jugement ! Avez-vous vécu ce qu’elle vit, de par vos réactions assurément non ! Parfois se mettre à la place de l’autre c’est la meilleure attitude pour trouver les meilleures solutions ! Pour cette femme sa survie à elle c’est de pouvoir parler à quelqu’un partager avec une personne qui comprends sa souffrance, et sortir de la zone de souffrance alors tous vos commentaires ne font qu’amplifier sa douleur en étant incomprise de la sorte ! Au lieu d’écrire ici pour la juger, demandez-vous comment vous pouvez faire pour l’aider.
    Faites vous enfermez avec un bourreau qui vous harcèle et vous verrez combien de tant vous allez tenir sans crier au secours. Elle n’a jamais dit qu’elle serait irrespectueuse des règles de distanciation, elle a juste dit que le confinement la tuait !

  26. Lucie Répondre

    J’ai été confiné dans mon corps pendant 6 mois suite à un AVC et confiné dans mon énergie depuis Mai 2017 alors : Ça va aller….

  27. Un travailleur de la santé Répondre

    Quel texte egoïste, visiblement vous ne travaillez pas en CHSLD et n’avez aucune conscience du confort dans lequel vous êtes.
    De très mauvais goût et aucune considération pour ceux qui ce tue au travail

  28. Valérie Répondre

    La personne qui a écrit ce texte ne va pas bien… Donc de l’insulter ainsi à tour de rôle ne l’aidera pas du tout. Je comprend qu’actuellement il y a des gens dans des situations “pires” que cette personne… Mais que savons nous réellement de la santé mentale de cette personne??? Rien à l’excellence de ces quelques phrases qu’elle a écrit. Soyons indulgent envers chacun, arrêtons de nous comparer, de nous dégradé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *