5 mensonges qu’on raconte à tous les futurs parents

new mom block ears

Si tu t’apprêtes à avoir ton premier enfant, tu as sûrement entendu l’un des cinq mensonges suivants. Question de mieux te préparer à ce qui s’en vient, voici donc toute la vérité qui se cache sous ces phrases qu’on te lance à outrance et qui, sans être complètement fausses, ne sont pas complètement vraies.

Ce qu’on te dit : “Wow ! tu vas vivre tellement des beaux moments !”.

Ce qu’on devrait aussi te dire : “Tu vas voir, les premières semaines, tu vas vivre un vrai calvaire, ensuite vous allez apprendre à vous connaître, mais tous les deux jours, tu vas continuer de vivre un vrai calvaire”.

Ce qu’on te dit “Tu vas voir, tu vas développer une relation tellement privilégiée avec ton enfant durant ta grossesse, c’est magique”.

Ce qu’on devrait aussi te dire : “Tu ne seras plus jamais toute seule de ta vie, tu vas avoir besoin de beaucoup d’imagination pour réussir à sortir de ton lit après huit mois de grossesse, tu vas vivre des frustrations incroyables pour trois gouttes de pipi après avoir réussi à sortir de dudit lit en pleine nuit alors que t’étais certaine que cette fois-ci, t’avais vraiment envie et oui, le liquide dégoûtant qui s’évacue de ton vagin… c’est normal.”

Ce qu’on te dit : “Tu vas voir, dès que tu prends ton bébé dans tes bras pour la première fois, t’as déjà oublié les douleurs de sa mise au monde”.

Ce qu’on ne te dit pas : “Deux ans plus tard, toutes les mères s’en souviennent encore et dans bien des cas, elles ne les ont pas oubliées quand leurs enfants fêtent leur dix-huitième anniversaire.

Ce qu’on te dit : “Quand t’es parent, c’est certain que ça demande un peu plus d’organisation pour faire l’amour”.

Ce qu’on ne te dit pas : “La prochaine fois que vous allez réussir à trouver le temps et l’énergie (en même temps) pour baiser, tu vas probablement tomber enceinte du deuxième, et là, personne ne peut confirmer pendant combien de temps tu diras adieu à ta vie sexuelle.

Ce qu’on te dit : “Tu vas voir, c’est tellement fort l’amour que tu vas ressentir pour ton bébé dès son arrivée!”.

Ce qu’on ne te dit pas : “Tu penses que tu sais ce que c’est d’aimer, mais le jour où tu vas mettre ton enfant au monde, tous tes repères vont être chamboulés et tu vas réellement comprendre l’intensité du verbe aimer et réaliser que tu n’avais jamais aimé rien ni personne aussi fort.

La maman des deux plus beaux petits morveux au monde

Madame Chose
MADAME CHOSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *