À toi, mon élève différent

lonely kid in classroom

À toi, mon élève qui voit la vie sous un autre angle,

Je sais que “voir la vie sous un autre angle” n’a aucun sens car pour toi, ça veut simplement dire de pencher sa tête à quatre-vingt-dix degrés. Je t’entends déjà me dire que tu préfères dire que tu vois les choses différemment. Et tu as tellement raison. Si tu savais à quel point tu m’as obligée à me remettre en question avec toutes tes questions et tes précisions jusqu’ici.

Avant ton arrivée, j’avais été prévenue : rigidité, anxiété, crises, besoin de son espace, gestion des émotions difficile, etc. Devant un tel constat, j’avoue m’être posé la question à savoir ce je pourrais faire pour toi et comment je serais en mesure de t’aider à grandir et à évoluer.

Quand tu es débarqué dans ma classe, j’avoue que j’ai eu un peu peur de toi. Mais ça c’était avant. Parce que maintenant, je sais que tu disposes de tout un potentiel. Je sais que tu vois la vie différemment et que c’est ta force. Qu’il suffit simplement de te laisser prendre le temps qu’il faut et d’être patient.

Tu observes, tu analyses, tu décortiques, tu perçois différemment. Tes idées se bousculent et parfois me bousculent. Je dois parfois faire de la gymnastique de neurones pour te suivre et parfois, tu me trouves un peu étrange. Mais comme tu me l’as déjà si bien dit, ça ne fait que prouver qu’on est tous “l’étrange” de quelqu’un.

Tu m’as permis de faire partie de ta vie et tu me donnes maintenant le droit de t’aider et même celui de te confronter. Lentement, sûrement, nous nous sommes apprivoisés. Depuis le début de l’année, tu as fait de gros efforts pour accepter que je m’assois à tes côtés pour t’aider malgré ta bulle qui prend beaucoup de place et ta tendance bien involontaire à t’emporter. Avec le temps, ta rigidité s’est peu à peu estompée, tu as compris que tu pouvais te tromper et ensemble, nous avons fait un pas de géant.

À toi, cher élève différent, tu m’as appris que la beauté est dans la différence. Tu m’as appris qu’il n’y avait pas que deux côtés à une médaille à tenir en compte mais aussi son rebord, son relief, sa texture et sa couleur, tu m’as fait grandir en me laissant prendre place à côté de toi.

Cher élève différent, merci d’être qui tu es.

La p'tite mère
LA P'TITE MÈRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *