Mon amour, dis-moi que tu m’aimes encore

indifferent couple on couch

Mon amour, dis-moi que tu m’aimes, j’en ai tellement besoin. Les années passent et on n’y peut rien. Le temps est l’une des seules choses sur lesquelles on n’a aucune emprise, mais même s’il s’écoule sans jamais s’arrêter, j’ai encore besoin que tu me vois, que tu me regardes.

Mon amour, j’aimerais que tes yeux voient les efforts que je fais pour te plaire, pour que tu m’aimes encore. J’ai tellement peur que nous nous soyons perdus et je suis terrorisée à l’idée qu’il soit trop tard.

Mon amour, dis-moi comment faire pour ramener l’étincelle dans tes yeux. Pour cesser de faner devant ton regard absent. Pour cesser de m’éteindre lentement.

Mon amour, est-ce que c’est ma faute? Me préférerais-tu en soie ou en satin? Me voudrais-tu radieuse au petit matin? Ça ne me ressemble pas mais pour te garder, je serais prête à le faire. À ranger ce vieux t-shirt qui t’appartenait avant de devenir mon pyjama et me vêtir de dentelle.

Mon amour, dis-moi qu’il y a encore de l’espoir pour nous deux. Dis-moi que le feu peut encore briller dans tes yeux. Dis-moi que plus tôt que tard, ton regard sur moi éveillera à nouveau en toi le désir de me prendre dans tes bras.

Mon amour, dis-moi que je suis une belle maman, une belle femme. Dis-moi que je ne suis pas celle que je vois lorsque je me regarde dans le miroir.

Je suis là. J’attends tranquille. J’attends toute seule. Seule, malgré nous.

Prends-moi dans tes bras ou libère-moi pour que je puisse revivre enfin!

Parce que j’ai encore besoin d’être une femme même si plus le temps passe et moins tu me laisses être la tienne.

La Collaboratrice dans l'Ombre
LA COLLABORATRICE DANS L'OMBRE

2 thoughts on “Mon amour, dis-moi que tu m’aimes encore

  1. Melissa Répondre

    Mon amour à moi, il m’a dit : ” T’as pas besoin d’être sexy, t’es une maman maintenant.” Notre couple est mort à ce moment-là.

  2. Nina Répondre

    j’aurais pu écrire ce texte, j’ai “attendu” pendant 1 an et demi jusqu’à ce qu’il finisse par me “libérer” en me disant qu’il ne m’aimait plus en décembre dernier !!
    Depuis, j’essaie de me reconstruire, j’essaie de puise la force dans le regard et les bras de mes enfants…. et parfois j’y arrive, parfois je me sens forte et je me dis “il s’en mordra les doigts” et parfois, je replonge dans la tristesse et le manque !!
    J’ai hâte de finir cette phase et d’arriver définitivement à aller vers le haut sans plus jamais retourner en bas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *