J’achète des jouets usagés à mes enfants pour Noël et je remplis leurs bas de Noël de boîtes de Kraft Dinner…. ouain pis?

woman buy used toys

Mon idée était déjà faite avant d’avoir des enfants. Ayant fait du bénévolat dans un comptoir d’entraide alors que j’étais étudiante, je voyais passer des tonnes de jouets à peine utilisés être donnés au comptoir. Je regardais les tablettes sur lesquelles ils étaient disposés, et me disais que des générations et des générations d’enfants pourraient jouer avec tous les jouets déjà produits sur la planète, sans devoir en produire un nouveau pendant un méchant bout.

Alors dans mes désirs environnementalistes et parfois peu réalistes, je me suis dit que quand je serais une maman, il n’allait pas être question que je participe à cette orgie de plastique multicolore, lumineuse et musicale. En plus, on va se le dire, les chansons des jouets pour enfants sont affreusement abrutissantes. À quand un jeu qui joue des tounes de Bob Marley ou de Jack Johnson? À jamais parce que les compagnies ont choisi le Rock de l’alphabet.

En achetant des jouets usagés, en plus de ne pas avoir à produire de nouveaux jouets, j’évite d’acheter des jouets suremballés. Qui n’a jamais passé vingt minutes à se battre avec l’emballage géant de plastique et les millions de petites attaches qui gardent Barbie prisonnière dans sa boîte à Noël pendant qu’une petite fille impatiente sautillait dans tous les sens en répétant en boucle, qu’elle voulait sa Barbie maintenant, les yeux injectés de sang et l’écume sur le bord de la bouche ?

Tu achètes le truc usagé, tu lui refais une beauté, et tu lui offres dans un sac… avec cinq autres amies Barbies pour le même prix.

Les comptoirs d’entraide te répugnent? T’es gênée de rentrer là-dedans de peur de ressortir avec des punaises de lit et une syphillis? Pas de trouble, il y a des mamans qui se donnent corps et âme pour vendre leurs affaires en ligne.

Et les bas de Noël? Je remplis ça avec quoi ? Je remplis ça avec toutes les cochonneries que mes enfants m’achalent pour avoir à l’épicerie tout au long de l’année et que je leur refuse parce que ça ne fait pas partie de mes idéaux de soupers et collations santé. Des boîtes de Kraft Dinner, des bisuits Oreo au glaçage à la vanille et canelle (ouach…), des céréales du conte Choculat, name it.

Les enfants, ils ne voient pas la différence. C’est, nous, les adultes, qui fixons des standards qui n’ont pas de bon sens. Garde ça en tête avant de dépenser une fortune pour les fêtes si tu ne veux pas que notre planète finisse par ressembler aux paysages du film Wall-e.

Crédit : Page Light Studios/Shutterstock.com
Marilyne Paquette
MARILYNE PAQUETTE

7 thoughts on “J’achète des jouets usagés à mes enfants pour Noël et je remplis leurs bas de Noël de boîtes de Kraft Dinner…. ouain pis?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *