3 costumes à ne pas faire porter à ton p’tit pour l’Halloween

costume halloween

Il y a certaines choses, à l’Halloween, qui laissent un peu perplexe. Comme par exemple, qui aime vraiment ça, des Tootsie Rolls ? Qui a pensé que le film Coraline était une bonne idée de film pour enfants, alors qu’on en fait des cauchemars même adulte ? Et surtout, qui sont ces gens sur Pinterest, Facebook et compagnie, qui pondent des idées de costumes qui, je regrette, intéresseront moins de 0,01% des enfants? Voici donc trois types de costumes à ne pas faire porter à ton p’tit pour l’Halloween.

#1  La vedette du passé

T’sais, Grease est sorti en 1978. Diamants sur Canapé, en 1961. Retour vers le Futur, en 1985. Non seulement aucun de nos enfants n’était né à l’époque, mais même une grande partie de nous, les parents, ne l’étions pas. Quel est l’intérêt, vraiment, de faire déambuler dans les rues des petites Sandy au toupet crêpé, des mini Audrey Hepburn façon Holly Golightly ou des Marty McFly hauts comme trois pommes, qui ne savent même pas qui ils sont censés représenter? Allez oust la nostalgie!

#2  Le costume socialement engagé

Je ne suis pas sûre que le 31 octobre à 17h15, en mangeant un grilled-cheese froid d’une main tout en maquillant un monosourcil de l’autre, soit le moment le plus propice de l’année pour expliquer à ma petite Frida Khalo surexcitée l’importance de l’émancipation féminine. Ce n’est pas non plus en piétinant de froid entre deux maisons que mon fils va réaliser l’ampleur du problème de la ségrégation raciale, même déguisé en Nelson Mandela. À supposer qu’ils savent le nom de qui ils sont censés être, vont-ils réellement comprendre la symbolique, l’intention derrière le costume? C’est une fête pour s’amuser, ce n’est pas SIIII grave que ça que nos costumes ne portent pas le poids d’une grande question de société. On a 364 autres jours pour en jaser!

#3  Le costume ‘’original’’

Quand, dans l’histoire de l’humanité, un enfant de cinq ans a-t-il vraiment formulé le souhait de se costumer en commis aux dégustations de chez Costco? En machine distributrice? En sushi? C’est vrai qu’ils sont cool ces déguisements-là, mais si l’idée ne vient pas de l’enfant, où est l’intérêt?

On va se le dire, c’est vrai que nos petits ne sont habituellement pas très originaux. Ben oui, ils veulent être des princesses, des superhéros, des licornes, des robots, des squelettes, des sorcières pis des «emoji caca», même si ils sont cinquante avec le même déguisement dans la rue. N’en déplaise aux créateurs de contenu de médias sociaux, la recherche de likes ne devrait pas pousser un parent à imposer un costume quelconque à sa progéniture. Laissons les enfants choisir ce qui leur fait plaisir pour une fois, et gardons nos fantasmes de déguisement pour nous, quitte à les utiliser pour aller s’éclater dans un party d’adultes! Joyeuse Halloween!

*Toutes les suggestions de déguisement citées ont été vues cette semaine sur Facebook ou Pinterest

Mélissa Brassard
MÉLISSA BRASSARD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *