Ne juge pas la mère qui se plaint

annoyed woman

En cette époque où toute opinion revendique une place sur les réseaux sociaux, la prochaine fois que tu verras passer le commentaire d’une mère qui se plaint, qui chiale et que ça t’énerve, penses-y deux fois avant de lui pitcher une réplique assassine.

Même si, en constatant sa situation, tu considères que ce qu’elle vit, ce n’est pas grand-chose à côté de ce que tu as déjà vécu et que tu veux lui parler de toi pour l’aider à relativiser, retiens-toi. Elle n’a pas besoin de se faire envoyer le message qu’elle se plaint pour rien. Elle vit quelque chose qui, actuellement, la fait royalement suer. Pour elle, c’est l’équivalent de sa fin du monde, ça lui appartient, point.

Et même si elle vit une situation poche qui est issue d’un souhait réalisé comme celui d’avoir des enfants, ça ne lui enlève pas le droit de se plaindre; tu ne connais pas tout le contexte derrière le chialage, le petit désagrément dont elle parle aujourd’hui est peut-être la goutte qui fait déborder son vase. Shit happens.

Et même si tu connais sa situation et que tu trouves qu’elle se plaint souvent et pour rien, abstiens-toi de lui dire qu’elle cherche de l’attention. Peut-être qu’il faut simplement que ça sorte parce que parler, ça libère; c’est ce qu’on apprend aux enfants à faire alors qu’ils sont très jeunes. C’est ce qu’on demande aux gens qui souffrent de dépression. Garde aussi en tête que selon la situation, il pourrait s’agir d’un appel à l’aide.

Si ta réplique assassine te sert uniquement à ne plus l’entendre, ton besoin de silence sera peut-être comblé. Mais à long terme, tu auras peut-être enlevé le goût à quelqu’un de parler, de se confier et ce silence n’est jamais bon.

Bref, la prochaine fois que tu entendras une amie ou même une connaissance se plaindre de quoi que ce soit, tant qu’à lui répondre de quoi de plate, tais-toi. Et si tu l’aimes assez fort, mets-toi dans ses souliers et tends l’oreille. Elle n’a peut-être pas besoin de tes conseils pour le moment, mais simplement que quelqu’un l’écoute.

Je suis certaine que tu seras à la hauteur pour remplir ce mandat et peut-être même lui redonner le sourire.

Christine M.
CHRISTINE M.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *