Lettre à celle que j’étais à 17 ans

woman back on sun

Chère moi de 17 ans,

Tu comptes aujourd’hui les jours qu’il te reste avant d’avoir dix-huit ans. Tu t’imagines que tu seras une adulte, une vraie, à partir de ce jour. J’aimerais prendre quelques instants pour te parler un peu de ta vie, de celle qui t’attend et que tu bâtiras à travers les rires et les déceptions, à travers les amours et les désillusions.

Les amitiés occupent une place importante en ce moment dans ta vie, et sache que même si elles seront moins présentes avec le temps, elles n’en seront pas moins précieuses. Malgré tout, certaines amies quitteront ta route, parfois par l’œuvre du temps, parfois aussi sans explications, sans respect pour tout ce que vous avez partagé. Vous prendrez des sorties différentes au même carrefour. Sois cependant rassurée, car l’espace qu’elles laisseront sera comblé par d’autres qui mériteront davantage ton affection et ton support. La vie a une belle façon d’équilibrer les choses.

En avançant dans ta vie, tu connaîtras de merveilleux succès, mais aussi de cuisants revers. Tu en voudras à l’univers de t’envoyer pareilles épreuves, chaque fois, mais sois patiente. Le temps t’expliquera au moment opportun qu’à travers chaque défi, tu auras amassé la clé requise pour ouvrir les portes d’une prochaine étape de ta vie. Une étape nouvelle et remplie d’éléments positifs. Contre toute attente, tu en viendras parfois à remercier le destin pour les obstacles franchis qui te rendront plus forte et plus solide.

Ta recherche du grand amour n’est pas sur le point de s’achever prochainement. Même si tu en rêves tous les jours, tu devras embrasser quelques crapauds encore pour trouver celui qui se transformera enfin en prince charmant. Ta patience sera toutefois récompensée, car il sera à la fois ton amoureux, ton amant, ton complice et ton confident. Oui, tu le trouveras un jour l’homme de ta vie.

Et oui, tu deviendras cette maman que tu rêves de devenir depuis que tu es toute petite. Mais non, rien ne se passera comme tu l’imagines aujourd’hui. La maternité est une histoire merveilleuse, mais certains chapitres sont difficiles, les imprévus se succèdent sans jamais se ressembler. Tu ne seras pas une maman aussi parfaite que tu le souhaiteras, mais tu seras engagée auprès de tes enfants et tu les aimeras d’un amour authentique. Tu feras toujours de ton mieux, toujours. Et ça, ce sera assez pour faire de toi une bonne mère et pour développer avec tes enfants une belle complicité. Le bonheur n’attend pas la perfection.

Tu réaliseras un jour que le plus étrange dans la vie, c’est qu’il y a un moment à partir duquel on dirait que seul le corps vieillit. On devient plus expérimentée, on devient plus lucide, mais on demeure celle qu’on a été jadis. On s’améliore, on se peaufine, mais on garde notre essence.

Si j’ai choisi de t’écrire aujourd’hui, chère moi de 17 ans, c’est que la plupart du temps, j’ai encore 17 ans dans mon cœur. J’ai maturé et je suis plus responsable, mais au fond de moi, je suis restée cette fille qui avait si hâte à ses 18 ans. Et ça, c’est grâce à toi. Alors, ne change surtout pas. Continue de croquer dans la vie avec appétit, continue de croire en tes opinions et en tes capacités, regarde devant toi et ne laisse personne éteindre ce feu qui t’allume dans tout ce que tu fais chaque jour.

Je suis fière de toi, et je t’assure que tu seras fière de celle que tu deviendras.

Isabelle Clermont
ISABELLE CLERMONT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *