Il s’arrête quand, ton hamster ?

worried mother with baby

Avant d’être mère, les seules questions que tu te posais possiblement étaient de savoir ce que tu avais envie de manger pour souper, où tu allais sortir boire un verre vendredi soir et si tes pantalons te faisaient un gros derrière; tu ne réalisais probablement pas à quel point tu avais l’esprit tranquille.

Évidemment, tu te doutais que la maternité amènerait des tas de remises en question quotidiennes, mais tu étais à des années-lumière de réaliser à quel point le hamster qui trotte dans ta tête n’allait plus jamais s’arrêter. Rassure-toi fille, tu n’es pas la seule à avoir l’impression que le hamster est devenu un vrai marathonien.

Un hamster marathonien qui, avant même que tu sois enceinte, se demande si ça a fonctionné après quelques essais, pourquoi le résultat du test de grossesse est une fois de plus négatif, qu’est-ce qui cloche, est-ce que tu réussiras à tomber enceinte un jour.

Un hamster marathonien qui, à mesure que la bedaine grossit, se demande comment sera la vie à trois, comment se passera l’accouchement, si le bébé à venir sera en parfaite santé, à qui il ressemblera, quel siège d’auto est le plus sécuritaire, comment tu vas réussir à attacher tes bottes, quelle poussette est la plus pratique, quelle couleur tu devrais peindre les murs de la chambre, comment tu vas bien pouvoir arriver à élever un humain.

Un hamster marathonien qui, quand bébé est enfin là, se demande pourquoi il pleure, est-ce qu’il a suffisamment bu, est-ce qu’il a froid, est-ce qu’il a mal quelque part, est-ce qu’il est suffisamment habillé. Un hamster qui se demande sans cesse si tu fais la bonne chose, si tu introduis les aliments correctement, si tu devrais attendre avant d’aller voir le médecin, si c’est normal cette rougeur sur ses joues. Un hamster que les autres font tourner davantage en te répétant que tu devrais lui donner une suce, lui donner un biberon, le faire dormir dans sa propre chambre, faire le 5-10-15, ne pas faire le 5-10-15.

Un hamster marathonien qui, quand les années passent, se demande comment est apparu cette blessure sur le front de ton trésor, s’il est heureux à la garderie, s’il réalise combien tu l’aimes même si tu n’es pas aussi présente que tu le voudrais, si tu devrais l’envoyer à l’école publique ou privée, si les autres enfants sont gentils avec lui.

Un hamster marathonien qui, quand les enfants partent de la maison, se met à se demander si la copine de ton coco est assez bien pour lui, s’il est heureux dans son nouvel emploi, pourquoi il n’appelle pas plus souvent.

Un hamster marathonien qui, au lieu de cesser sa course folle une fois les enfants grands, recommence à tourner encore plus vite quand ces derniers ont, à leur tour… des enfants.

Steph F.
STEPH F.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *