Non, je ne suis pas folle d’emmener mon bébé d’un an en voyage

baby in a plane with mother

“Voyager avec un bébé d’un an, es-tu folle ? Tu veux vraiment gaspiller ton argent ?!”

Peut-être que tu as raison. Si tu t’attends à un voyage relaxant, à dormir sur la plage, à profiter au maximum de ton tout inclus et à sortir dans les clubs le soir. Mais moi, c’est d’un voyage en famille dont j’ai envie. C’est d’un moment ensemble, sans faire le ménage, le déjeuner, le dîner et le souper dont j’ai besoin. C’est de m’enfuir du froid pour profiter du trente degrés au soleil.

C’est clair qu’avec un enfant, une certaine routine doit être maintenue pour l’heure des repas, des collations et des siestes, sauf que la poussette est merveilleuse pour tout ça. On ne s’empêche pas de prendre un verre, le soir, au bar sur le bord de la mer, car bébé sera déstabilisé. Non. On gérera ça au retour.

“De toute façon, elle ne s’en souviendra même pas !”

Voyons, je le sais très bien ! J’espère que tu ne penses pas que je l’emmène dans le sud pour lui permettre de se créer des souvenirs ? C’est dans ma tête à moi, que je veux créer des souvenirs. Ses petits pieds dans le sable, sa réaction quand les vagues frappent ses petites cuisses, son énorme sourire dans la glissade de la barboteuse de l’hôtel, sa joie de vivre contagieuse en faisant des tatas à tout le monde. La voir faire ses premiers pas sur la plage. Parce qu’à un an, il y en a plein, des premières fois.

‘’Souper dans les restaurants à la carte avec un bébé, c’est pas évident!’’

Bien d’accord avec toi. Ça crie, ça bouge, ce n’est pas toujours reposant. Sauf si tu vas au buffet faire manger bébé et que tu réserves une fois qu’elle dort dans sa poussette. Là, c’est un moment romantique au resto en tête-à-tête avec ta douce moitié. Finalement, rien de bien différent qu’à la maison, à l’exception de la chaleur et de l’écriture de souvenirs inoubliables.

‘’L’aéroport et l’avion avec un petit bébé, c’est l’enfer !’’

Quoi ? On passe en priorité partout, on a droit au traitement VIP pour les valises et la sécurité. C’est peut-être un peu plus long pour la vérification des biberons, mais ô combien de temps économisé dans les files interminables ! C’est vrai, c’est de l’organisation supplémentaire, sauf que le porte-bébé, c’est merveilleux. Le changement de couche et bébé qui veut se promener un peu partout dans l’avion ne sont pas les parties les plus plaisantes, je suis, mais sérieusement, c’est quoi quatre heures de gestion pour une belle semaine hors routine dans un cadre magnifique ?

Valide tes priorités de voyage, planifie en conséquence et je te jure que ton voyage en famille, tu l’apprécieras. C’est un enfant, ton bébé, ce n’est pas un fardeau.

La maman arc-en-ciel
LA MAMAN ARC-EN-CIEL

Une réflexion sur “Non, je ne suis pas folle d’emmener mon bébé d’un an en voyage

  1. Joa Répondre

    Priorité, planification et souplesse. Si on veut, on peut!
    J’ai fait le Vietnam, pendant 1 mois, avec mon bb de 8 mois 🙂
    En plus j’étais enceinte…
    Rien à redire, que de beaux souvenirs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *