Sauve donc des vies : fais vacciner tes kids

kid vaccine

T’sais, je sais que tu es super contente de vivre dans le plus beau pays au monde, dont les avancées technologiques permettent aujourd’hui de remplacer la jambe manquante d’une personne par un implant robotisé. Ce fabuleux pays égalitaire dans lequel tu t’émancipes te garantit aussi ta liberté individuelle, tes droits fondamentaux et un accès facile aux soins de santé. Moi aussi, je suis contente que mes enfants et moi sommes dans un pays où la coqueluche ne fait presque plus de morts. Mais c’est peut-être à cause de ta  sacro-sainte liberté individuelle de ne pas faire vacciner ton p’tit que le mien va mourir. Surtout depuis ton retour d’un voyage back pack au Guatemala avec ta marmaille pas vaccinée. Ça, fille, c’était vraiment pas responsable. Ta liberté s’arrête où la mienne commence.

As-tu déjà vu ça toi, un enfant de quatre ans paralysé par la polio?  Savais-tu que les oreillons peuvent rendre ton bébé sourd? Et savais-tu que ta mère qui fait de la chimio à cause de son cancer du sein et dont le système immunitaire est affaibli peut attraper une saleté qui pourrait la tuer, même si ton kid n’est pas malade et juste parce qu’il en est porteur?

Non, les vaccins ne causent pas l’autisme.  T’as fait une mauvaise corrélation. C’est de la mauvaise information. Oui, il y a plus d’enfants autistes qu’avant, mais ce n’est pas parce qu’on vaccine plus. C’est parce que nos outils pour détecter l’autisme se sont améliorés. C’est tout. Moi, je pourrais bien dire que la bouffe bio cause l’autisme, parce qu’étrangement, il y a plus d’autistes depuis que la tendance de manger bio s’est accrue. C’est ridicule, je le sais. C’est pareil comme ton argument bidon.

Les compagnies pharmaceutiques s’en mettent plein les poches. C’est vrai. C’est notre système capitaliste qui est comme ça. Mais sans argent, pas de fonds de recherche, pas de fonds de recherche, pas de découverte médicale, pas de découverte médicale, pas de cure pour les maladies comme le sida, le cancer ou la sclérose en plaque. Moi aussi, j’aimerais ça vivre dans un monde parfait où l’argent n’est qu’un simple accessoire pas important, mais non! Malheureusement, les licornes n’existent pas.

Si tu vivais au Bengladesh ou au Yémen, où l’accès aux vaccins est quasi inexistant, tu réviserais probablement ta position et tu les ferais vacciner si t’en avais la chance. Mais comme tu es une privilégiée d’un pays développé, tu préfères t’insurger contre les méchantes compagnies pharmaceutiques et prôner ton droit individuel, au lieu de te rendre à l’évidence que ça sauve des vies chaque jour. En France, ils ont réglé le problème, c’est maintenant une obligation de suivre le calendrier de vaccination. À quand la même réglementation au Canada?

Sérieusement, fais vacciner tes kids. Mets de côté tes idéologies et parles-en à un médecin si tu as des inquiétudes.

Si je ne te convaincs pas, cette photo le fera peut-être. Une petite pakistanaise de quatre ans paralysée par la polio.

Isabelle Loiseau
ISABELLE LOISEAU

15 thoughts on “Sauve donc des vies : fais vacciner tes kids

  1. Manon Répondre

    Tellement d’accord !! Merci pour ce texte !
    L’efficacité de la majorité des vaccins est prouvée. Alors pourquoi s’en priver et mettre en danger la vie des autres ? Surtout des nouveau-nés et prématurés qui n’ont pas tencore été vaccinés.
    Le seul vaccin que je fais pas c’est celui de la grippe saisonnière car les mutations sont trop fréquentes et son efficacité moins prouvée.

  2. La parfaite maman pharmacienne Répondre

    Je comprends que c’est un texte d’opinion et que le but est de faire réagir, mais quand on parle de corrélation erronée, pharmacie n’est pas synonyme d’industrie pharmaceutique… Une pharmacie, c’est un endroit où trouver un professionnel de la santé disponible matin et soir, 7 jours par semaine… Les vaccins du calendrier usuel sont distribués par la santé publique et ne donnent aucun revenu aux pharmacies… Attention 😉

    1. La Parfaite Maman Cinglante Répondre

      Absolument ! La correction a d’ailleurs été apportée; l’erreur avait passé sous le radar lors de la révision.

      1. So

        Bonjour,

        …que mes enfants et moi soyons…

        Pas facile, le subjonctif!

        Beau texte! J’M!

        🙂

  3. Karine Répondre

    Ouf! C’est quelque chose ce texte! C’est rempli de frustration et de colere! Et il pourrait etre rémunéré par une bonne cie pharmaceutique qui serait ravie de lire tout ça! Malheureusement, ce n’est pas la realité qui est dans ce texte. Les vaccins ne vont pas sauver ni les enfants des autres, ni les miens et ni la maman qui a le cancer! Le fait de vivre dans un pays libre offre aux gens la possibilité de se questionner. Il faut voir d’ou viennent les vaccins, ce qu’ils contiennent, a qui ils profitent, leurs doses, les risques de la maladie, le degré de protection, l’hygiene de la population, les habitudes de vie ect. C’est un gros sujet auquel toute personne peut s’attarder et prendre le temps de peser les pours et les contres. Mais surtout ne pas agir dans la peur comme le veut les cie pharmaceutiques.

    1. Kim Répondre

      Tout à fait d’accord avec toi Karine !

    2. Maman Répondre

      Exactement! Je pense pareil. Merci pour ta réponse, je n’aurais pas écrit mieux.
      Les enfants avec vaccin attrape pareil des maladies contre quoi ils sont sensé être protégé… Ça fait douter tout ça.

  4. Gorgette Répondre

    Ce n’est pas texte d’opinion ça , c’est pour les gens qui aime lire du n’importe quoi basé sur rien .

  5. Isabelle Répondre

    Super texte! Quelle chance nous avons d’être en mesure de prévenir certaines maladies par un simple vaccin.

  6. yvanna Répondre

    Le développement de maladies jusqu’à ce jour dite rares, auto-immunes dégénératives, des allergies ne choquent personne ? ??? Des rapports existent sur les liens avec les vaccinations… faites vous même vacciner vos enfants si ça vous plait de leur injecter de l’aluminium et autres et occupez vous de vos fesses!

    1. Caroline Répondre

      Je serais bien curieuse de savoir de quels rapports vous parlez Yvanna? Quels sont les études scientifiques qui soutiennent vos propos? Prendre une décision éclairée face à la vaccination implique de baser sa décision sur des données probantes, des études scientifiques sur des très grand échantillons de personnes. J’attend de voir quelle étude vous pousse à avoir cet opinion, merci. PS: La vaccination est plus qu’une décision personnelle, c’est une décision de société. Veut-on le retour de la rougeole, rubéole, oreillons, infections à pneumocoques, coqueluche, diphtérie et tétanos chez nos nourrissons et enfants? Non! Si ces maladies sont si peu présentes, c’est grâce à la vaccination. Et si elles font un retour chez nous, c’est grâces aux parents mal informés qui refusent de faire vacciner leurs enfants.

  7. Camille Aja Répondre

    Les vaccins ne sont peut-être pas au-dessus de tout soupçon, mais rappelons que celui qui a tenté de prouver que les vaccins causaient l’autisme a faussé ses données dans le but, avoué par la suite, de pouvoir poursuivre les pharmaceutiques…

    1. Maman Répondre

      Avec une bonne doses de menace sous la tempe n’importe qui avoue n’importe quoi.
      Je ne fait aucunement confiance aux gens de cette industrie là.
      Rappeler vous que les médecins ou autres personnes du milieu médical sont des représentants, ils répètent ce qu’ont leurs à dit. Des gens plus haut qu’eux qui ont le pouvoir de dire ce qui veulent.

      L’argent mène le monde, malheureusement. 😞
      Suffit d’ouvrir les yeux les réponses sont là partout. Avant j’étais du bord vaccin et médicaments. En vieillissant tu te pose des questions et quand tu trouve la réponse tu te dit ça se peut pas, mais à force d’avoir d’autres réponses ont voit un « beau » tableau se dessiner.

  8. Marie-Josée Répondre

    C’est quand même drôle que le choléra, la peste et lèpre sont disparu sans vaccins :O l’hygiène est la première raison pour laquelle les maladies ont disparu. Je ne suis pas contre les vaccins, ma fille a été vacciner contre l’hépatite, parce que c’est la seule maladie qu’elle pourrait être exposée réellement. J’ai fait mon choix en évaluant les risques liés aux vaccins versus les risque de contracter les dites maladies, à mes yeux ce n’était pas la protéger. Personne ne pourra me faire croire que d’injecter 3-4 virus qui sont potentiellement dangereux (même s’ils sont « affaibli » ça reste un virus) pour ma fille est une bonne chose pour elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *