Cette femme fragile, c’est moi

woman crying

Cette femme fragile, c’est moi.

Trop souvent, j’ai cette boule de chagrin prise dans ma gorge qui m’empêche d’exprimer le trop-plein d’émotions.

Plus je vieillis, plus je réalise l’ampleur de cette sensibilité; j’ose espérer qu’au fond, c’est ce qu’on appelle devenir plus sage et mieux comprendre les vraies choses qui nous entourent.

Je suis cette femme émotionnelle, qui trop souvent, explose par en dedans. Mes sentiments se bousculent et un rien peut me donner l’impression que tout va s’écrouler autour de moi. Je démontre de la confiance, mais je vis d’insécurité.

Je suis cette femme transparente qui dégage une joie intense et un rire contagieux lors de mes plus belles journées ensoleillées; j’adore ces moments où tout mon esprit semble avoir compris le sens de la vie.

Mes pensées sont toujours profondes, mes rêves toujours intenses et mes désirs trop souvent impossibles à réaliser. Je suis celle qui voit grand, qui pense intérieurement.

Ça m’arrive trop souvent de détester cette sensibilité, où un rien peut devenir dramatique et où la moindre parole me fait verser des larmes. C’est comme une petite bête prise au piège, impossible à contrôler, cherchant seulement à être comprise et pouvoir enfin se libérer de toute cette négativité. Je déteste surtout avoir l’impression de manquer d’amour.

Mon regard porte loin des yeux, mais très près du cœur. Je suis une grande rêveuse, prête à tout, surtout fuir le mal et découvrir le bien. Ma confiance est trop souvent endormie en moi, ma tête doit trop souvent travailler fort pour rétablir l’équilibre de mon esprit.

Je suis une femme fragile, souhaitant la paix intérieure sans l’aide de personne.  M’aimer plus que personne d’autre, m’encourager plus que mes parents m’ont soutenue, me voir plus belle que tous les hommes ont pu le faire et m’occuper de moi autant que je réussis à prendre soin de mes enfants.

Je suis celle qui souffre parfois en silence, mais je suis surtout cette femme fonceuse, une battante, qui risque beaucoup pour tout.

Je suis cette maman au grand cœur, souhaitant seulement prouver à mes enfants qu’être fragile signifie aussi être remplie d’amour sincère à donner.

Tania Cousineau
TANIA COUSINEAU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *