Je suis une designer d’intérieur, pas une décoratrice

designer woman

Parce que tu as peut-être un projet de rénovation en tête, j’ai eu envie de te mettre sur papier les différences fondamentales entre le métier de décorateur et celui de designer d’intérieur. Pourquoi? Parce que ces deux métiers sont si souvent confondus!

Voici ce que j’entends quasi chaque semaine.

Phrase #1 : « Designer, décorateur, c’est juste deux façons de dire la même chose! »

Ça, c’est LE plus gros mythe. Pour commencer, c’est vrai que ces deux mots se ressemblent, mais ces deux titres ne veulent vraiment pas dire la même chose. Être designer d’intérieur, ce n’est pas une façon in ou snob de s’élever au-dessus des décorateurs. Ce sont deux métiers distincts. C’est aussi distinct qu’être infirmier ou médecin! Le médecin peut faire le même travail que l’infirmier, mais personnellement, je ne tenterais pas le contraire! Le designer sait faire le travail de décorateur, mais pas l’inverse. Tout simplement.

Phrase #2 : « Tout le monde peut se dire décorateur »

C’est vrai! Pour devenir décorateur, pas besoin de suivre une formation. Suffit d’avoir un bon œil et d’aimer le beau. Et hop! On peut se partir en affaires! Pour les moins autodidactes, il existe des formations de plus ou moins un an qui mènent à un DEP ou un AEC en décoration d’intérieur.

Le décorateur, c’est LA meilleure personne à contacter pour faire un choix de couleurs de peinture, de papier peint, d’habillage de fenêtres et d’accessoires tendances. Il connaît les meilleures boutiques déco à la mode et sait dénicher des petites merveilles qui t’assureront un look réussi.

Phrase #3 : « Quand devrais-je faire appel à un designer d’intérieur? »

Quand tu projettes faire une rénovation mineure ou majeure, faire l’aménagement d’un local commercial, corporatif ou institutionnel, c’est la personne à contacter. Il possède des références fiables d’architectes, de technologues, d’entrepreneur général pour réaliser ton projet.

Pour résumer simplement…  Le designer d’intérieur conçoit et réalise des plans d’aménagement intérieur en vue de créer des espaces de vie à la fois esthétiques, fonctionnels, ergonomiques et adaptés aux besoins et aux exigences de sa clientèle.

Ailleurs dans le monde, on nous appelle « architecte d’intérieur », ce qui représente vraiment mieux le travail que l’on fait, mais au Québec, on ne peut l’utiliser… Va savoir!

Pour être designer d’intérieur, il faut suivre une formation. Ça peut être un DEC de trois ans en aménagement intérieur ou encore un BAC de 4 ans en design d’intérieur.

Engager un designer d’intérieur, c’est d’abord te faire conseiller, te faire accompagner, te faire voir des options auxquelles tu n’aurais pas pensé. C’est de te proposer des solutions réfléchies et réaliser ton projet qui sera bien au-delà de tes attentes. C’est prendre en charge ton projet de A à Z, soit de la conception à la surveillance du chantier. On est vraiment loin du simple choix de la couleur tendance de l’année!

Phrase 4 « Ça se déroule comment un projet avec un designer d’intérieur? »

Voici quelques grandes lignes :

  • On fait une consultation pour déterminer tes besoins, connaître tes goûts, voir l’état existant de l’endroit. On exécute un relevé des lieux (photos et dimensions).
  • On crée et élabore des dessins préliminaires. On conçoit des maquettes 3D afin de te présenter nos idées et avoir ton approbation.
  • On élabore des plans techniques d’exécution qui doivent respecter les codes et les normes de construction en vigueur. Ces plans serviront à tous les corps de métier du projet, de l’ébéniste à l’entrepreneur général, en passant par le peintre, le plombier et l’électricien… ou ton beau-frère!
  • On te conseille sur le choix des couleurs, des finis, des matériaux, des revêtements de sol et muraux, de l’éclairage intérieur et extérieur, du mobilier et des accessoires… c’est ici qu’on met notre chapeau de décorateur. On adore ça nous aussi, mais ce n’est pas l’unique raison de notre travail.
  • Pendant tout le processus, on évalue les coûts du projet afin de respecter ton budget.
  • On fait aussi le suivi des commandes et on est présent sur le chantier pour s’assurer que le travail soit fait dans les règles de l’art. On est tes yeux et on fait notre surveillance comme si c’était chez nous. On met tout en œuvre pour respecter l’échéancier.

Phrase #5 : « Justement, combien ça va me coûter? »

Comme la plupart des gens, tu n’as peut-être aucune idée combien peut coûter une rénovation de cuisine, de salle de bain ou l’aménagement d’un local. C’est normal si ta seule référence, ce sont les émissions de déco. Sache qu’au Québec, ces émissions sont loin d’être représentatives de la réalité. Plusieurs fournisseurs offrent gratuitement, ou à moindre coût, leurs produits pour des fins de publicité. Le coût de l’entrepreneur et du designer est quasi toujours absorbé par la production. Le prix mentionné est souvent réduit de moitié ou du deux tiers. Il est faux de penser qu’on peut rénover complètement une cuisine pour 15000$. Prévoir un budget entre 25 000$ et 50 000$ est beaucoup plus réaliste. Ça peut grimper rapidement si on souhaite avoir un peu plus de luxe. Chaque projet est tellement unique que le plus simple, c’est de faire appel à un designer qualifié. Les honoraires des designers varient énormément selon les compétences, l’expérience, le portfolio du professionnel. Par contre, je peux te dire qu’ils se situent généralement entre 80$/heure et 150$/heure… et parfois beaucoup plus encore. Petit conseil : méfie-toi des designers à 25$/heure ou encore ceux qui vous feront ton projet gratuitement. Ça démontre souvent un manque d’expérience.

Au final, travailler avec un designer d’intérieur qualifié, c’est t’assurer qu’aucun détail ne sera laissé au hasard. C’est t’entourer d’une équipe de corps de métiers et de fournisseurs qui auront ton projet à cœur autant que toi. C’est de t’assurer de débourser ton argent intelligemment pour tirer le maximum de chaque dollar dépensé. C’est aussi un travail d’équipe. Choisis-le selon son style et vos affinités.

Le mot de la fin

Le plus important c’est de choisir le professionnel qui correspond le mieux à l’envergure de ton projet.

KATERINE HAMEL
Katerine Hamel

Katerine Hamel est diplômée en design d’intérieur en plus d’être technicienne en architecture depuis 2001. Sa carrière s’est principalement orientée en design d’intérieur commercial, corporatif et résidentiel. À la suite de son premier congé de maternité, elle lance son entreprise Katerine Hamel Design qui lui permet de réellement concilier sa vie professionnelle, familiale et personnelle. Elle y découvre son plein potentiel d’entrepreneure et c’est ce qui l’amène à se surpasser tous les jours. Katerine s’entoure de collaborateurs exceptionnels qui sont tous à l’écoute des besoins de ses clients, ce qui fait la force de son équipe. Sa créativité débordante combinée à son esprit logique fait qu’elle imagine et réalise des endroits uniques, intemporels et ultra-fonctionnels. Aucun détail n’est laissé au hasard dans ses projets. Sa mission : accompagner les entreprises d’ici, en démarrage ou déjà établies, afin qu’elles puissent offrir au consommateur une expérience client inoubliable et se tailler une place de choix dans un contexte concurrentiel de plus en plus exigent. Et pour le résidentiel? Elle trouve des moyens ingénieux de faciliter le quotidien des familles, en leur créant des espaces de vie agréable où il fait bon vivre et s’y retrouver.En savoir plus...

Site Web
Page Facebook


6 thoughts on “Je suis une designer d’intérieur, pas une décoratrice

  1. Sarah Répondre

    Bonjour,
    Au Québec les formations sont différentes. En France ou au Luxembourg , pour être décoratrice c’ est 3 ans après le BAC et les plans techniques sont maîtrisés également.. le projet est géré clés en main.. je pense que ça dépend des localités.

    1. Vanessa Répondre

      Pour ma part je ne suis pas d’accord avec ce texte pour plusieurs incohérences. Une designer peux être aussi inexpérimenté qu’une décoratrice et dans le contraire plus expérimenté qu’une soit disant designer. Tu es designer a partir du moment ou tu as acquis les compétences nécessaires au titre. Tu n’es plus obliger d’aller au cégep maintenant pour avoir de bonne formation en design. Et ce n’est pas parce que tu as un DEC que tu as les compétences et les contacts. Le talent se trouve partout peu importe la scolarité.

  2. Cécile Répondre

    Je fais des études de design et ça m’embête aussi que tout monde soit mis dans le même sac!

  3. Marc-Antoine Vien Répondre

    Pour ma part j’ai terminé en 2015 mon DEP en décoration intérieur et depuis je suis cuisiniste !

  4. Khate Répondre

    J’ai un aec en design intérieur et NON je ne suis pas une décoratrice mes bien une designer et j’ai un aec en design donc ces vraiment des préjugés tu crois être meilleure parce que toi tu a un DEC ?
    Je suis aussi designer et j’ai un AEC en design intérieur.

  5. Arianne Répondre

    Pour avoir le titre d’architecte au Québec il faut faire partie de l’ordre des architectes du Québec et seul les ”vrais” architectes peuvent être membre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *