Mon mari me trompe et j’aime ça

infidelity concept

Éternelle rêveuse, tendre amoureuse et heureuse, je crois en l’amour impérissable et infini. J’y crois naïvement, seulement je le conçois autrement. Mais, de loin vous n’en sauriez rien. D’apparence consacré, normalisé et même routinier, notre couple est en fait un peu particulier, parce que mon mari me trompe et moi, j’adore ça.

Parfois le soir, je pose mes lèvres amoureusement sur les siennes avant de le laisser aller la rejoindre. Je l’imagine la prendre entre ses bras, effleurer son corps frétillant et je me sens sereine. Toujours, il revient à mes côtés et je me sens aimée. Je pose ma tête sur son torse pour habiter son rythme, tandis qu’il me partage ce qu’il vient de vivre, ce qui a tracé son esprit. Je le sens épanoui. Quand il me parle de ses grands cheveux noirs coulant dans la courbe de ses reins, je le sens vibrer. Puis, il me détaille la façon dont son bassin oscille merveilleusement sur lui et un délicieux frisson parcourt mon dos.

Je le vois par instants, chez moi, partager des écrits avec son amie célibataire, les doigts qui pianotent avec envie sur son cellulaire, le sourire au coin des lèvres et je me sens rassurée. Quand il me raconte qu’une femme invitante a croisé sa journée et qu’il aurait aimé l’aborder, je prends plaisir à l’encourager.

À l’instant où il touche ma peau et réveille mes sens, je me sens désirée. Lorsqu’il me demande à qui j’aimerais penser pendant nos amours, je me sens libre. Chaque fois que je lui donne le scénario d’un fantasme qui émaille mes pensées, il met habilement tout en œuvre pour me combler. Je me sens choyée.

Si j’arrive à la maison les yeux brillants, encore enivrée d’un homme qui vient de croiser ma route, mon mari m’incite à lui faire part de mes envies et je me sens libre. Lorsqu’il me permet d’inviter un autre homme à souper, d’échanger avec lui et de laisser libre court à notre complicité, je me sens aimée. Quand il accepte que je l’entraîne sous nos draps, que ma bouche baise sa peau et que je prenne possession de son corps tout entier, je me sens comblée.

Au moment où on partage, ensemble, notre intimité avec celle d’un autre couple, je suis touchée de voir leurs yeux complices et leurs «je t’aime» se mélanger aux nôtres. Lorsqu’une femme partage notre vie et que son doux parfum s’accroche aux plis de notre lit, je vois mon chéri s’endormir comblé dans ses effluves et je me sens fière.

Jamais je ne m’inquiète de l’échapper. Chaque fois que je le laisse aller, je sais qu’il reviendra, parce que son cœur a choisi mon âme et que nous avons choisi de ne pas nous posséder pour mieux nous aimer. De loin, notre vie peut vous sembler immorale. L’envie de nous juger vous prend sûrement. Mais d’ici, je vous jure que c’est le paradis. Nos deux vies sont exemptes de jalousie, de possession et de frustrations physiques. Nos âmes et nos corps transpirent le respect, l’honnêteté et la lucidité. Nous avons choisi de ne pas faire semblant, de ne pas se mentir et de respecter notre nature humaine.

Je pense que c’est cela l’amour. Le vrai. Sans égard à notre égo, nos peurs ou la religion. Ce sentiment honnête qui dure plus que juste un temps, qui donne chaud en dedans et qui nous offre la sensation d’être tout-puissant.

Au fond, l’honnêteté, ce n’est pas plutôt ça la fidélité ?

La Collaboratrice dans l'Ombre
LA COLLABORATRICE DANS L’OMBRE

Une réflexion sur “Mon mari me trompe et j’aime ça

  1. David Répondre

    Tres belle facon d’exprimer les gens libertins. Merci pour ce texte!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *