Sobriété et maternité

pregnant woman with drink

La première fois que je t’ai rencontrée, jamais je ne m’en serais doutée et ce n’était pas écrit sur ton front. Mais pourtant, j’aurais dû remarquer la prière de sérénité que tu portais fièrement à ton cou. Toi, tu es de celles qui se disent chaque jour au réveil : « Un jour à la fois ».

Puis, tu m’as confié, à moi, une maman que tu ne connaissais pas, que tu étais dépendante à l’alcool et à la drogue, mais que tu étais sobre depuis trois ans. Sans craindre ce que j’allais penser de toi, tu t’es mise à nu et c’était une façon pour toi de me dire qui tu étais, que c’était à prendre ou à laisser. Et moi, je l’ai pris, car ce que j’ai vu en toi, c’était une maman avec de très belles valeurs avec qui je me sentais bien et à qui je pouvais tout dire sans avoir peur d’être jugée. Et ça mon amie, c’est rare.

Je ne connais pas tout de ton passé et ce n’est pas vraiment important. Je sais que ton chemin a été parsemé d’embûches et que tu as certainement eu de mauvaises fréquentations qui t’ont fait emprunter cette voie obscure.  Mais au-delà de ton passé, j’ai vu que tu as eu la force et le courage de t’en sortir, de combattre tes démons et de t’accorder une vie meilleure. Cette deuxième chance t’a aussi permis de porter la vie en toi et c’est là que la plus belle des aventures a réellement commencé : tu es devenue maman.

Tu m’as parfois confié que tu avais des doutes par rapport à toi, ta maternité et tes choix. Tu te demandes si tu es une bonne mère, cette question que toutes les mères se posent ouvertement ou secrètement. Mais tu vois mon amie, tu es la meilleure maman que je connaisse. Tu es toujours là pour ta fille, à jouer par terre, à lui offrir ce qu’il y a de meilleur, mais surtout à l’aimer de tout ton cœur. J’admire ta patience que je n’ai pas et cette envie de toujours donner le meilleur de toi. De faire des choix parfois déchirants, mais remplis de sagesse. Notre passé n’est pas garant de notre capacité à aimer ou à être un bon parent. Et tu en es la preuve vivante.

Force et Courage, oui c’est toi. Tu es un exemple pour bien des mamans dépendantes ou non. Tu saisis le jour comme personne ne sait le faire, car d’avoir vu le plus laid du monde t’aide certainement à voir le plus beau. La vie ce n’est pas toujours facile, elle ne l’est pour personne, mais je sais que pour toi, parfois, ce n’est plus simplement un jour à la fois, mais une minute à la fois. Et à tous les coups, tu te choisis, tu prends le risque d’être heureuse à jeun et c’est la meilleure décision que tu prends à chaque moment, pour toi et ta belle puce d’amour.

Puis si un jour, la force te lâchait l’instant d’un moment, tu pourras toujours venir boire un café chez moi, te  mettre à nu et me dire ce qu’il en est et je te prendrai telle que tu es.

Je suis fière de toi.

Love

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *