Tes enfants lambineux

woman with clock angry

Tes enfants sont lambineux. Dans le sens qu’au niveau de la rapidité d’exécution, ils sont pas passés niveau expert encore.

N’ayons pas peur des mots : ils sont lents pas rien qu’un peu. Pis on peut pas dire que ça fait tout le temps ton affaire. Mettons que ça te teste une patience de mère sur un méchant temps, cette lenteur légendaire-là.

Pis il y a certains moments où la situation devient critique : tu te demandes quasiment si tu ne t’es pas accouplée avec une tortue tellement leur manque de vitesse te pompe l’air.

Ça fait que voici quelques moments de vie savoureux où tes enfants utilisent leur lenteur de façon optimale.

Les déjeuners des matins de semaine

C’est fou comme la vitesse d’engloutissement de la nourriture peut varier drastiquement chez ton enfant lambineux. Le soir, au souper, watch out. Le pâté chinois descend vite en calvince quand ton p’tit ne veut pas manquer le début de son émission. Mais le matin, ça, c’est une autre affaire. Quand le but ultime est de partir pour l’école, il mange à la vitesse d’un paresseux qui broute une branche. Pis si t’essayes de lui enlever son assiette, à ton petit brouteux, ben tu auras droit à un « J’ai pas finiiiiiii!!!!!! » tout droit sorti de l’enfer. Toi, t’as eu le temps de t’habiller, de manger, de faire les boîtes à lunch de toute ta trâlée. Lui a eu le temps de prendre deux bouchées. DEUX.

Quand maman est pressée

Tes enfants ont clairement une dysfonction du système auditif. Il a été prouvé hors de tout doute raisonnable que les mots « dépêchez-vous » sont plutôt perçus comme « ralentissez, maman est calme et a la vie devant elle ». Pis comme ils étaient déjà pas mal au ralenti, ça se finit par l’adoption de la vitesse de croisière communément appelée : l’arrêt. Pis si tu t’entêtes à répéter les mots « dépêchez-vous » plusieurs fois de suite sur un ton de plus en plus suppliant, ils ralentiront encore. Je te l’annonce officiellement : ils reculeront. Oui, tu as bien lu : ils reculeront. Parce que ça se peut aller moins vite qu’arrêté.

Ramasser

Bon. Prends ton mal en patience, fille. Ils ramasseront un jouet. Ensuite, ils en découvriront un autre qu’ils n’ont pas vu depuis belle lurette –c’est certain, puisqu’ils ne se rendent jamais au bout du principe du rangement. Pis là, ben ils seront repartis pour une bonne heure à jouer avec ladite bébelle retrouvée dans le bas-fond du dessous-de-lit. Tu vas revenir dans la chambre deux heures plus tard et il y aura plus de stock d’éparpillé partout qu’au début. Quand je te dis qu’ils peuvent reculer au lieu d’avancer, tes enfants lambineux, j’te mens pas la mère.

S’habiller

Comment peut-il être physiquement possible de prendre autant de temps à enfiler de si petits morceaux de vêtements? C’est ce que tu te demandes à chaque matin de ta vie. Pis l’hiver, j’ose même pas t’en parler. L’habit de neige, lorsqu’enfilé par un lambineux en règle, devient un vrai calvaire pour la mère y assistant. Pourtant, je ne veux pas te faire de peine, mais à l’école, ça va vite son affaire, à ton petit. Pas question qu’il manque une seule seconde de sa récréation. Pis là je te parle même pas de ton toddler qui veut absolument s’habiller tu-seul-comme-un-grand-bon. La lenteur à son apogée.

La douche

Quand l’âge de la préadolescence sonnera, prépare-toi à voir ta facture d’Hydro grimper en flèche. Pis il y a la file devant la salle de bain qui va s’allonger aussi vite. Parce que tes enfants lambineux, ils vont lambiner de façon phénoménale dans la douche rendus à cet âge-là. Parce que ça chante dans la douche ces petites bêtes-là. Pis on jurerait que ça ne sait plus comment utiliser le savon non plus, à compter les minutes qu’ils passent en dessous du jet. Ou peut-être bien qu’il leur a subitement poussé de nouvelles parties du corps? Parce que toi, t’as beau essayé, au bout de 5-10 minutes, t’as pas mal fait le tour du tien.

L’heure du dodo

Tout est une excuse pour ne pas aller se coucher. Ils doivent soudainement faire le tour de la maison douze fois pour retrouver un objet mystérieusement disparu ou bien finir une game de je-ne-sais-pas-quel-jeu-plate sur leur Igugusse. Ils vont même jusqu’à ranger des objets. Imagine. Le sac à excuses est sans fond. Tu te doutes même qu’ils se donnent des trucs entre lambineux à l’école. C’est littéralement i-n-t-e-r-m-i-n-a-b-l-e. Jamais tu n’aurais cru possible que faire pipi puisse prendre autant de temps.

Mais je le sais bien que quand vient le temps de se coller sur le divan sans rien faire, tu les adores tes petits lambineux. Parce que là-dedans, ils sont des experts, pis ça fait bien ton affaire.

Audrey Roy
AUDREY ROY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *