Threenager

girl unhappy

Personne ne m’avait prévenue que ma fille allait possiblement devenir une threenager. J’m’étais dit que j’allais avoir une pause entre le terrible two et le fuckin four, hen? Mais non.

Terrorist three, toé chose, comme j’ai lu (parce que je suis rendue là, à lire sur cette phase chaotique parce que je suis désarmée plus que jamais).

Moi qui pensais que j’allais avoir un matin cute avant de partir pour la journée déguisement de la garderie, à maquiller ma p’tite et à lui mettre sa belle robe de princesse pleine de paillettes. À la place, elle est partie à la garderie avec sa couche pleine de pisse (parce qu’elle n’a pas voulu changer de pull up), sans déjeuner (parce qu’elle n’a pas voulu manger et qu’elle en a mis partout sur mon divan blanc maintenant beige) et sans déguisement (parce que répondre non est un automatisme depuis la dernière année).

« Non ». Le mot que je déteste le plus au monde depuis un bout. Un gros répulsif à ma vie.

J’pense que ce matin, j’ai pété un câble. J’ai pas honte de le dire. Je lui ai serré le bras juste assez fort pour qu’elle comprenne que là, qu’elle le veuille ou non, la marge de manœuvre était de zéro. J’ai haussé le ton fort fort avec les dents serrées serrées et je l’ai habillée de la tête aux pieds malgré le serpent hurlant qui se tortillait devant moi. La route s’est faite en silence jusqu’à la garderie. C’est mieux que de crier, que d’insulter et que de frapper d’après moi, même si au fond, c’est juste ça que j’avais envie de faire.

Je trouve ça difficile qu’elle négocie tout, qu’elle soit orgueilleuse, que chaque étape de la journée (sauf la sieste, ma pref) prenne une éternité, qu’il soit impossible de poser une question par oui ou non (parce que la réponse est toujours la même, f*&#? NON), qu’elle pleure pour tout et pour rien (la bonne majorité du temps), d’avoir l’impression d’avoir une épée de Damoclès au-dessus de moi à chaque matin, espérant qu’elle soit dans un bon mood.

Pis c’est pas le moment de me faire le constat que ma fille est en effet pas tant facile pis que je devrais agir.

Parce que je le sais, je le vis quotidiennement, en suant et en pleurant toute seule d’exaspération des fois. J’ai pas besoin de me faire dire que je pourrais peut-être plus faire ceci, moins faire cela, que je ne suis pas assez sévère. Personne ne connaît ma fille plus que moi. J’apprends à la connaître à travers une vie chargée (parce que non, mon enfant ne comble pas 100% de mes plages horaires).

J’ai juste besoin de me faire dire que ça va aller. Que malgré tout, je suis quand même une bonne mère et que y’en a plein qui passent par là. Je pense que je suis une bonne mère en tout cas. Je fais le choix de me faire un peu plus chier qu’Hitler le ferait, pour être un exemple de patience et d’écoute pour elle. Je ne veux pas qu’elle ait peur de moi, je veux qu’elle apprenne à faire de bons choix.

Je l’aime pis je traverserais encore des millions de crises juste pour ses « Je t’aime maman », ses bisous et ses câlins.

J’espère juste vraiment que quand je vais aller la chercher à la garderie, qu’elle court vers moi, contente de me voir.

Mais la réalité est qu’il est très possible qu’elle m’accueille en pleurant, parce qu’elle veut sa suce genre (ben oui, elle l’a encore, pis?) ou parce qu’elle voulait mettre son manteau toute seule.

La fille du Saguenay
KATHLEEN ALLARD

7 thoughts on “Threenager

  1. Eve-Lyne Répondre

    Lâche pas ma belle Kathleen, cest une phase, ça va finir par fi je un moment donné! Sois juste fière d’être la meilleure mère possible pour ta fille si ça peut te consoler un peu… Tu lui donne des bonnes bases, le reste fera son chemin, elle a besoin de sentir ton amour à travers tout ça. Tiens bon!!! You are the best!!!

  2. Jenny Répondre

    Bonjour moi je vie se genre de crise tout les matins et tout les soirs sauf pour la suce et ma fille a 9 ans (et par dessu tout elle essayé de me gérer de tout décider dans la maison et se fou littéralement de moi.. .. Mais quand elle me dit je t’aime et qu’elle veut passer avec du temps avec moi j’oublie tout les moments ruff de la journée que je viens d’endurer et ya pas à dire moi aussi je me lui suis fait dire que jetait pas assez sévère et tout le tralala qui vient avec… J’ai essayer plein de trucs et bien des choses que l’on m’a conseiller mais mais sa l’air que pour l’instant rien ne fonctionne mais je suis fier de aumoin une choses elle as des notes superbe malgré le fait que je me chicane avec elle pour c’est études 😉 lâche pas! Ma belle pour chaque âge il passe par une fase différente et nous devons s’adapter à se changement tout comme nos petits mousse qui eu non plus ne comprenne pas leur comportement. Xx

  3. Alexandra Paquet Répondre

    Merci merci merci. C’est pile mon quotidien. Des fois je me vois hurler comme si ce n’était pas moi tellement je suis à bout de ces crises. Courage on va s’en sortir !

  4. Nina Répondre

    Mais pourquoi les mamans « modernes » se compliquent-elles à ce point la vie ?! Oui, 2, 3, 4 ans le bébé devient un enfant qui a besoin de prendre le contrôle de sa vie. Pourquoi les mamans continuent-elles à imposer leur contrôle ? Pourquoi s’évertuent -elles continuellement à dire
    « non, fais pas ci, non, fais pas ça, non » et se plaignent ensuite que leurs enfants font de même ? Laissons-les vivre et expérimenter, la vie sera tellement plus simple pour tout le monde ! Tu ne veux pas t’habiller ? Ok, restes en pyjama. Tu as froid ? Et bien si tu es OK , je t’habille, sinon tant pis. Choisis donc entre le pantalon bleu ou le vert. Tu veux sortir pied-nu, sans veste ? Vas-y, testes, si tu as froid chaussures et veste sont à ta disposition. Et ainsi de suite ! Sécurisons les maisons et laissons les enfants explorer librement, et même se balader nu si ça leur chante. C’est tellement plus simple quand ils font eux-mêmes l’expérience et coopèrent. Et tellement plus constructeur pour leur autonomie future. Mamans, arrêtons de nous mettre la pression pour contrôler les enfants !

  5. mamanmaternante Répondre

    Franchement , y’a pas de quoi se vanter ! C’est même honteux de réagir comme ça a votre âge !

  6. Vandal Répondre

    Ohhhh wow !! On dirait que j’ai ecris le texte moi meme. Mais dans mon cas jai un threenager ET une terrible deux :/

  7. dominique Répondre

    Moi j’ai surnomme cette phase le 3 ans de Satan…. lache pas nous en sommes a la fin du fucking fort et oui ca finit par finir lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *