À toutes les femmes et les mamans fortes, mais pas tant

Je ne suis pas vraiment en dépression, pas vraiment en burn out, pas vraiment en rien. Pourtant, malgré tout et depuis si longtemps, depuis toujours peut-être, je suis en déséquilibre permanent. Un équilibre comme sur un fil, entre la vie parfaite et le fond du trou, d’un jour à l’autre, d’une heure à l’autre. Je Lire la suite…

Ta chute, mon homme

Tu étais mon pilier. Mon roc. Mon homme fort toujours prêt à m’aider, m’épauler, à prendre la relève quand j’étais épuisée. Tu étais tellement à l’écoute que souvent, tu t’apercevais de mon besoin de prendre un temps d’arrêt avant moi. Tu prenais alors en charge nos cocos et je pouvais aller me réfugier dans une Lire la suite…

Mon crash

C’est arrivé comme ça, sans avertir. Au beau milieu d’un vendredi après-midi sans histoire. J’étais en congé, mon chum était à la maison, mes enfants riaient dans le salon. Tout était sous contrôle dans mon monde que je croyais quasi parfait. Puis j’ai crashé. De même. Juste de même. Comme un avion qui s’écrase, j’ai Lire la suite…

La fois où tu as frappé un mur

Non, je ne te parle pas du mur du trente-cinquième kilomètre du marathon. Tu ne penses pas que tu parviendrais à cette étape-là. Tu y penses, des fois. Mais tu fais juste y penser. Moi, je te parle du mur qui te cloue au lit pendant des semaines, parfois même des mois. Celui dont tu ne Lire la suite…

Le coming out

Crédit : magiceyes / 123RF Stock Photo Je sens que j’ai épuisé mes ressources internes ces derniers temps. Et quand je dis derniers temps, je fais allusion aux derniers dix ans environ. Ce fût insidieux, souvent camouflé dans du déni ou dans le désir de projeter une image. Facile à balayer sous le tapis à Lire la suite…

Lundi matin arrive en même temps que ta face de carême

T’sais dans les années quarante, les gars faisaient les foins pis les filles faisaient le ménage. C’tait de même. Tu te demandais pas ce que t’allais faire demain ou si ça faisait ton affaire. T’étais ben que trop occupée à passer ta brassée de pâle dans la tordeuse. Pis dans les années quatre-vingt, les gars Lire la suite…