5 choses à dire à une femme qui allaite

woman breasfteed

On parle souvent des choses à ne pas dire aux femmes qui allaitent. Question de faire changement, en voilà cinq qu’il me fera plaisir d’entendre pendant que je donne le sein.

#1  “Pas besoin de te cacher si tu es à l’aise!’

Parce que personne n’aimerait boire avec une couverture sur le visage, mais aussi parce que c’est l’enfer de tenir mon p’tit et de tenter de le ploguer à mon sein à travers mes nombreuses couches de vêtements, me dire que je n’ai pas besoin de me cacher est définitivement la chose qui va me faciliter le plus la vie. Et au cas où tu te le demanderais, oui tu peux regarder mon sein quand j’allaite; ton évitement à tout prix me met plus mal à l’aise qu’autre chose.

#2  “Voudrais-tu un verre d’eau?’

À la seconde où la bouche de mon bébé touche mon mamelon, je me dessèche et c’est comme si je n’avais pas bu pendant une semaine. Ton p’tit verre d’eau sera donc toujours apprécié, d’autant plus que d’aller en chercher un avec un p’tit accroché au sein est clairement digne des plus prodigieuses acrobaties du Cirque du soleil.

#3  “Je comprends que tu es fatiguée, est-ce que je peux faire quelque chose pour t’aider?”

Parce qu’allaiter exclusivement un nouveau-né implique de ne pas dormir plus que quelques heures d’affilée et vu que papa ne peut malheureusement pas prendre la relève, je passe le plus clair de mon temps cernée jusqu’aux joues, les seins à l’air et les mamelons gercés. Alors avoir de l’aide sans l’avoir demandée, c’est encore plus jouissif que faire l’amour.

#4  “Prends ton temps, on n’est pas pressé”

Pendant les premières semaines voire les premiers mois de vie de bébé,  allaiter prend du temps. Puisqu’on est deux dans cette aventure à apprendre sur le tas, bébé et moi devons nous apprivoiser et moi, j’ai besoin de pouvoir apprécier le moment. Ceci étant dit, quand tu me dis de prendre mon temps, c’est comme si un poids tombait de mes épaules et je me sens beaucoup plus à l’aise d’allaiter en ta présence.

#5  “Tu es belle quand tu allaites”

Parce que depuis l’accouchement, non, je ne me sens pas aussi belle qu’avant malheureusement. Mes seins ne sont plus touchés que pour nourrir un petit être; oui c’est magique d’allaiter, mais j’aimerais quand même que tu me dises que je suis belle. Non seulement ça m’encourage dans mon allaitement, mais ça me redonne aussi confiance en mon corps.  Évidemment, ce conseil d’adresse aux papas seulement; beaux-pères et mononcles, abstenez-vous.

Parce que l’allaitement est quelque chose de doux et de difficile à la fois, n’oublie jamais que tes mots d’encouragement font bien souvent plus de bien que tu ne peux l’imaginer.

Mama Bear
MAMA BEAR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *