Ton ami dad

man play with kids

Si tes amies mamans sont souvent au coeur de tes discussions parce que tu te reconnais en elles, n’en demeure pas moins qu’à leurs côtés se trouvent les grands oubliés, les amis dads.

Ton ami dad ne connaît pas la douleur de l’accouchement. Par contre, il connaît le stress, l’inquiétude, l’impuissance face à sa bien-aimée qui souffre le martyre pour donner la vie à un enfant, son enfant, alors que lui, est spectateur d’une situation hors de son contrôle.

Ton ami dad se lève la nuit. Il se lève pour consoler son petit, pour le rassurer ou pour donner une pause à maman, tout ça en oubliant qu’il s’est cogné le petit orteil sur le bord du mur ou qu’il a marché sur un Lego alors qu’il se rendait à la chambre de sa progéniture les yeux à moitié ouverts, encore pris entre deux rêves.

Ton ami dad change des couches. Il a compris qu’être parent, c’est un travail d’équipe, pas une job à temps partiel juste quand ça te tente de le faire. Il a compris qu’être parent, c’est aussi faire les tâches un peu moins glorieuses comme changer le plus gros caca explosif jamais vu ou nettoyer les reliques d’une gastro attrapée on ne sait où et qui a attaqué tous les membres de la famille, un après l’autre, sans épargner personne.

Ton ami dad est aussi un super joueur multitâche. Il n’a pas peur de se rouler par terre, de se faire sauter sur le dos, de faire le cheval, de danser comme une ballerine au milieu du salon en écoutant “Let it go” pour la millième fois, de faire des courses dans la bouette, de faire du vélo, de l’escalade, du karaté, des cours de natation, du dessin, de jouer à la princesse et de prendre le thé avec Monsieur Ourson et avec la Fée Clochette. Il fait aussi des faces de clown, des grimaces et des blagues/ jeux de mots pour faire rire les petits. Oui, c’est vrai, les jeux de mots d’un papa sont parfois douteux et ne gagneront probablement jamais un Olivier, mais s’ils réussissent à faire rire les enfants, c’est mission accomplie!

Bref, ton ami dad te comprend parce qu’il vit ta réalité à sa façon. Lui aussi fait parfois des lulus à la course le matin avant d’aller à la garderie. Lui aussi est inquiet pour ses enfants quand ils sont malades. Lui aussi se questionne sur la meilleure façon d’intervenir devant une super crise de petit bacon. Lui aussi est souvent fatigué. Parce que lui aussi, il vit de la pression. Il vit la pression d’être un homme, un conjoint, un ami, un papa, mais surtout, il doit être un bon modèle pour ses enfants. Il doit enseigner comment être un homme qui respecte les femmes, qui est présent pour sa famille, qui est fort,travaillant, attentif et affectueux, qui a de bonnes valeurs, qui défend ce qui lui est cher tout en gardant le contrôle, qui a une bonne attitude, qui est constant et cohérent.

Ami dad, je t’aime. Je t’aime pour tout ça et pour bien plus encore. Quand je te vois agir avec ta femme, tes enfants, avec les miens et avec moi, je me dis que je suis vraiment très choyée de t’avoir dans ma vie. Tu es un homme exceptionnel, un excellent modèle pour tes enfants, mais aussi pour ceux des autres, et j’aimerais que tu t’en souviennes lorsque tu douteras de toi. Pis si ta femme, mon amie mom, peut m’appeler pour prendre un café et aller ventiler, tu peux le faire aussi et ça va me faire vraiment plaisir de t’accompagner.

Marie-Ève Chartand
MARIE-ÈVE CHARTRAND

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *