Cher toi qui partageras ta vie avec la mienne un jour

lovers kiss

Cher toi qui partageras ta vie avec la mienne un jour,

J’ai longtemps pensé que ce qui te faisait peur chez moi, c’était ma vie de fou. La job temps plein, les enfants, leurs activités, les entraînements, les loisirs de tout un chacun et notre vie sociale bien remplie.  Je pensais bêtement que tu ne voulais pas de tout mon bagage.  Jusqu’à ce jour où quelqu’un m’a dit que les gars ne voyaient pas ce qu’ils pouvaient m’apporter, parce que j’étais grande, que j’étais forte, que je n’avais rien d’une demoiselle en détresse et que je ne semblais pas nécessiter le secours de personne. Ça m’a renversée.  Je te le jure, même si tu me vois comme une superwoman, tu peux m’apporter beaucoup plus que ce que tu crois et plus simplement que tu le penses.

Je ne suis pas de ces belles princesses qui attendent patiemment que le beau prince charmant vienne les sauver de leurs tourments amoureux non soignés.  Je ne me consolerai pas de mes anciennes peines d’amour dans tes bras.  Le temps m’a guérie, je suis prête et disponible à ouvrir mon cœur, non sans crainte car j’ai été blessée par le passé, mais prête.  Je veux que tu sois à mes côtés tant dans les moments de bonheur, que dans les tempêtes que je devrai affrontées.  Je me sentirai plus forte parce que je saurai que tu es là, tout près, me tenant la main.  Je veux que nous soyons disponibles un pour l’autre.  Je veux que tu me fasses rire avec tes niaiseries présentes et non que tu sèches mes larmes du passé.  Je suis de celles qui aiment les tempêtes et qui savent les apprivoiser.  Ta seule présence à mes côtés suffira à me sentir épaulée.

Je ne suis pas de celles qui cherchent un homme à tout faire dans la maison.  Je suis de celles qui n’ont pas peur de se salir les doigts en changeant un pneu.  Je suis de celles qui ont un petit thrill à utiliser une perceuse parce que «ça fait viril».  Je veux que tu me taquines en me regardant m’y prendre de travers pendant que de mon bord, je m’obstine en sacrant à installer mon maudit cadre toute seule.  Je veux que tu en profites pour te dire que tu as une chance inouïe de m’avoir parce que 1- je te divertis 2- pendant ce temps tu peux admirer mon joli derrière. Ah pis, en passant, quand ça commence à un peu trop pogner les nerfs, oui tu peux venir m’aider de toute ta virilité.  Je te trouverai comme le plus merveilleux des sauveurs.  Pis si je réussis, ben donne-moi un high five sur une fesse, je serai comblée.

Je ne suis pas de ces filles qui se cachent derrière un garde du corps.  Je n’ai pas besoin qu’on me protège d’une araignée ou d’un idiot qui vient de m’engueuler sans raison.  Je suis de celles qui savent se défendre.  Je veux que tu sois à mes côtés si les choses tournent mal comme je serai  à tes côtés si tu ne vas pas bien.

Je ne suis pas de celles qui veulent combler un vide dans un portait de famille déchiré par une séparation antérieure.  Je veux d’un homme qui prendra sa place auprès de mes enfants mais à qui je ne demanderai pas de jouer au père, ils en ont un et il est présent.  Tu seras un adulte important, une figure masculine de plus dans la vie de mes minis.  Je ne veux pas que tu prennes ma place en faisant le taxi pour la gym un soir de semaine, je veux que tu encourages mes enfants dans leurs passions.  Je veux que mes enfants t’adoptent comme personne signifiante pour eux.  Je veux que tu t’en donnes à cœur joie lors d’une bataille de balles de neige avec les enfants, tous contre moi.  Je veux que ce soit tous contre moi, que je vous montre comment je sais me défendre!!!

Je ne veux pas que tu m’achètes des fleurs à la Saint-Valentin ou à notre anniversaire, je veux que tu m’invites dans un moment de folie à aller manger une crème glacée à 500km de chez nous, un week-end d’été.  En camping, dans un hôtel cinq étoiles, en char, en moto, en avion, je m’en fiche, je veux de la folie.  Je veux que tu me sortes de ma vie de superwoman, et pour ça pas besoin de m’impressionner, tu peux même juste mettre un bon film pis sortir les gummy bears.  Je serai comblée.

Ça fait que toi, futur gars dans ma vie, relaxe pis mets-toi pas trop de pression, j’ai beau être une héroïne à tes yeux, aux miens, je ne serai qu’une fille ben ordinaire, aux côtés d’un homme merveilleux.

La p'tite mère
LA P'TITE MÈRE

Une réflexion sur “Cher toi qui partageras ta vie avec la mienne un jour

  1. Flo Répondre

    Bonjour,
    Super texte ou je me reconnais bien. Tu es très touchante malgré cette force. Cette force nous est utile pour avancer avec nos enfants.
    Merci pour ce texte vraiment il me fait du bien, il met des mots sur ces ressentis au fond de moi.
    J espère que vous trouverez ce mec qui saura mesurer la personne extra que vous êtes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *