Voici pourquoi ça ne me fait pas suer d’aller à la plage avec mes enfants

daughter and father swimming in the sea

En réponse à Pourquoi je n’aime plus la plage depuis que j’ai des enfant paru le 7 août 2018.

L’été quand tu te décides à aller à la plage, oui ça prend du stock en masse, oui tes p’tits ont du sable partout dans leur maillot pis oui tu achètes ta crème solaire en contenant de quatre litres, mais, il n’en demeure pas moins que c’est une activité vraiment géniale. Question de te convaincre, voici donc cinq bonnes raisons d’aller à la plage avec tes p’tits.

#1  Pour décrocher

Dans notre vie qui défile à un rythme effréné, il faut prendre du temps pour faire une pause, question de relaxer et de recharger nos batteries et des batteries, ça ne se recharge pas seulement en dormant. Faire une activité où l’on a du plaisir est aussi une façon de faire le plein d’énergie. On sort de la routine, on laisse tomber l’horaire et l’organisation trop serré des activités et on décroche. On prend le temps de vivre l’instant présent sans se demander ce qu’on va faire dans une heure ou le lendemain et ça tombe bien parce que la plage, c’est un des meilleurs endroits pour réussir à le faire, décrocher. Le ciel bleu, le soleil, le sable sous tes pieds, l’eau et les vagues, c’est le combo par excellence pour toi et pour tes p’tits aussi!

#2  Pour que tes enfants se fassent de nouveaux amis 

Oui, tes enfants se font des amis à la garderie, à l’école et dans leurs activités parascolaires. Mais les amitiés de vacances, celles-là, elles sont particulières. Elles se font rapidement, se vivent intensément et tes p’tits mourront sans aucun doute d’impatience de retrouver leurs copains de plage l’été suivant. Que ce soit un simple petit compagnon pour jouer sur la plage et faire des châteaux de sable quand ton enfant est petit ou encore une amie à qui ta plus grande peut tout dire, se faire dorer au soleil et aller se balader pour zieuter les beaux gars de la plage voisine, ces amitiés sont importantes et sont souvent marquantes.

#3  Pour faire plus de place à l’imaginaire

À la plage, oui on apporte quelques jouets et autres cossins pour passer le temps, mais reste qu’il n’y a pas vraiment de choix d’activités encadrées comme au CPE ou à l’école. Ce qui est merveilleux là-dedans, c’est que ça permet à ton enfant de faire appel à son imagination. La simple construction d’un château de sable peut se transformer en une guerre de territoire entre chevaliers de clans opposés. Certains opteront pour la traditionnelle cantine mobile et produiront un nombre incroyable de petits pâtés, biscuits, soupes et gâteaux, le tout, dans un éventail de saveurs digne d’un grand chef, qu’ils se feront un plaisir de venir te faire goûter. Sans compter les compétitions palpitantes de lancés de cailloux dans l’eau et de qui ramasse le plus de roches ou de coquillages. Et tout ça, mine de rien, c’est bon pour le développement de ton enfant.

#4  Pour apprivoiser l’eau et apprendre à nager

C’est bien beau les avantages émotifs et relationnels mais il y a aussi un très bon côté à amener tes p’tits à la plage : c’est un endroit où tes enfants peuvent se familiariser avec l’eau, cette matière liquide qui peut faire peur parfois. Après quelques visites, ils seront plus à l’aise, connaîtront mieux leurs limites et apprendront à nager dans un milieu naturel, sans chlore et bien souvent, sans patauger au beau milieu de la marée vivante de monde des piscines municipales.

#5  Pour se fabriquer de nouveaux souvenirs en famile

Lorsqu’on se remémore notre enfance, la plupart du temps, les souvenirs qui viennent le plus facilement sont ceux où on était en vacances ou en voyage. Ces moments où nous avons eu du plaisir avec notre famille. Si tu les emmène à la plage, tes p’tits pourront eux aussi remplir leur petit cœur de beaux moments et leur petite tête de belles images. Mais qu’on se le dise, c’est bon pour toi aussi. Parce que oui, toi aussi tu vas passer de précieux moments avec tes enfants à la plage, des moments dont tu te souviendras encore dans dix, vingt ou quarante ans. Et c’est avec un sourire en coin que tu vas te rappeler la fois où ton plus vieux à pogner un solide bouillon mêlé avec une pelleté de sable à cause d’une grosse (pas si grosse) vague. De celle où ton plus jeune a tellement joué, sauté, nagé et couru qu’il est tombé endormi sur sa serviette de plage au beau milieu du stock pis du monde.

Et surtout, tu vas te rappeler leurs sourires, leur bonheur et à quel point ils étaient heureux, pis ça, c’est le plus doux souvenir qu’une mère puisse avoir.

Vanessa
VANESSA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *