Ma belle maman, suis ton instinct

mother with crying newborn

Ma belle maman,

Tu as peut-être remarqué, depuis que tu as mis ton petit trésor au monde, que ton nouveau rôle de maman est le plus excitant, le plus beau, le plus incroyable, mais aussi le plus difficile que tu aies jamais connu. Devenir maman, devenir “sa” maman est sans doute la plus belle chose qui te soit jamais arrivée. Tu te sens épanouie dans ton rôle et le sens de ta vie a maintenant un nom, un nom que tu as pris beaucoup de plaisir à choisir en imaginant très fort le bambin qui le portera.

Mais, à certains moments, tu doutes. Oui, tu doutes très fort parce que devenir maman peut parfois devenir bien compliqué. Ce n’est pas pour rien qu’il y a une tonne de livres traitant de la psychologie de l’enfant, que le Mieux Vivre change d’année en année et que les millions de conseils que te donne ton entourage entrent parfois en contradiction. Alors parfois, tu te sens perdue dans tout ça. Tu te demandes si c’est parce que tu ne stimules pas assez ton enfant qu’il n’est pas encore propre. Tu te demandes si tu joues assez avec lui quand il semble s’ennuyer. Tu te demandes s’il est acceptable de l’emmener partout avec toi ou si tu devrais plutôt rester à la maison pour le dorloter. Tu te demandes si tu introduis correctement les aliments, si c’est acceptable de l’allaiter encore, s’il est encore trop tôt pour la garderie. Bref, mille et une questions tournoient dans ta tête en permanence et tu arrives rarement (jamais) à leur trouver une réponse qui fasse l’unanimité.

Ce qui rend le rôle de parents complexe, c’est qu’il n’y a pas un enfant pareil et pas un parent pareil. Alors, la belle théorie qui s’applique à un ne s’applique pas nécessairement à l’autre et ce, même pour les enfants d’une même famille. Je sais qu’en ce moment tu dois probablement crouler sous les conseils de ta tante Rita, de ta belle-mère Suzanne et de ta belle-sœur Sophie, mais s’il te plaît, prends bien le temps de lire le mien : suis simplement ton instinct maternel et tu seras la plus merveilleuse des mamans pour ton enfant.

Il n’y a pas mieux qu’une maman, le cœur rempli d’amour, pour bien saisir les besoins de son enfant, pour le guider et pour le faire évoluer. Tu es, et papa aussi, la mieux placée pour saisir ce dont ton enfant a besoin. Les gens n’arrêteront jamais de te juger, mais tu dois cesser de t’en faire; assure-toi simplement que ton instinct soit empreint d’amour, parce que c’est de l’amour de ses parents dont un enfant a le plus besoin.

Quand tu te sens perdue dans ton rôle, ma belle maman, laisse-toi guider par la petite voix au fond de ton cœur, elle te guidera vers le meilleur choix pour ton enfant. Fais-toi confiance, tu as tous les outils en toi pour bien réussir dans ton rôle et pour permettre à ton enfant de s’épanouir et de bien se développer.

Suis ton instinct, ma belle maman et tu verras, ton rôle deviendra soudainement beaucoup plus simple et tellement plus beau.

Crédit : Halfpoint/Shutterstock.com
Stéfany Vanier Legault
STÉFANY VANIER LEGAULT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *