Ta séparation : tu t’es enfin choisie

woman alone sunset

Aujourd’hui tu te sens bien et heureuse. Tu te sens amoureuse de toi-même. Peu importe si les gens pensent que tu es imbue de toi-même, tu t’en fous.

Tu es heureuse et fière de t’être choisie et d’avoir pris le risque de prendre un autre chemin pour suivre ta voie. Cette ancienne voie dans laquelle tu t’enlisais. Tu t’éteignais à petit feu. Tu n’existais plus. Sauf peut-être pour tes enfants. Et encore, tu étais devenue cette personne que tu aurais méprisée en la rencontrant dans une soirée. Tu l’aurais trouvée misérable de rester dans une vie qui ne lui convenait plus. Tu l’aurais probablement jugée et mise au bûcher. Mais cette personne, c’était toi! Non, à la place, tu te trouvais mille et une raisons de rester. Tu te permettais même de t’inventer des bonheurs inexistants ou inatteignables. Mais à force de rêver ne passe-t-on pas à côté de la vérité?

Tu as décidé de mettre fin à cette vie qui ne te rendait plus heureuse, qui te tirait les rides vers le bas. Tu ne voulais pas devenir cette vieille pimbèche ridée au cœur de pierre qui grince des dents en se disant qu’elle aurait donc dû! Qu’elle marmonnerait  des sottises du genre : ‘’Ma petite fille, ne fais pas les mêmes erreurs que moi’’.

Non, tu t’es choisie, car tu crois qu’il est encore possible d’être amoureux, d’aimer jusqu’aux petites heures du matin. De refaire le monde à deux, juste en se regardant dans les yeux. Qu’il est possible de reconstruire sa famille en se nouant d’amour à une autre. Les liens que l’on tisse entre nous n’ont pas besoin d’être des liens de sang pour être sincères, forts et authentiques.

Tu t’es choisie, car tu penses que tu vaux plus que ce à quoi tu étais destinée. Évidemment, que ce n’est pas facile tous les jours. De laisser derrière tout ce que tu as tenté de bâtir. Ce n’était pas le rêve espéré et encore moins la finale que tu aurais voulu, mais il est bon, pour une fois dans ta vie, de te sentir vivante. Si tu crois encore à l’amour aujourd’hui, c’est que tu peux enfin t’aimer telle que tu es, sans limite, et que c’est ce que tu te souhaites de plus cher : Te choisir tous les jours où la vie te permettra d’ouvrir les yeux.

Dannie
DANNIE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *