Le vrai bonheur

woman with son in bedroom

Mon enfant,

On dit que le bonheur, c’est un état de complète satisfaction. Pas facile d’avoir ça. Surtout quand on est femme,  mère,  amie, travailleuse, et j’en passe, tout à la fois. Mais pourtant on est toutes là à courir après pour essayer de l’atteindre jour après jour. À se taper sur la tête parce que,  selon des critères de société,  on est «pas assez». Parce qu’aujourd’hui, la performance et  la productivité sont des termes au cœur de nos vies. Ben, tu sais quoi ? Moi, j’ai envie de tout envoyer ça valser au loin. Parce que ce ne sont pas les valeurs que je veux t’inculquer.

J’ai envie que tu grandisses en sachant que tu as le droit de te tromper pis que c’est pas grave. Que l’important, c’est de se relever et de toujours continuer d’avancer.

Que tu as juste à faire ce que tu aimes, peu importe ce que c’est, puisqu’anyway je vais toujours être fière de toi.

Qu’être différent, c’est pas quelque chose qu’on devrait cacher. Il faut plutôt la montrer et en être fier, de ta différence, parce qu’elle contribue à enrichir notre monde.

Pis je suis aussi ben tannée d’attendre après le bonheur à grands coups de “quand” et de “si”. “Quand les enfants vont vieillir, ça va être plus facile…”, “Quand on va avoir plus d’argent…”, “Si seulement je travaillais moins…”.

Parce que pendant que je me dis tout ça,  ben le temps passe pis je me rends compte que je rate plein de beaux moments en attendant toujours que ça aille mieux plus tard. Alors pourquoi on  ne travaillerait pas ensemble pour faire en sorte qu’aujourd’hui soit rempli de beaux p’tits moments de bonheur?

Pour ça, il faut commencer par changer de toutes petites choses dans notre quotidien. Et c’est pas évident parce que la vie va tellement vite. Mais je veux m’en faire un devoir chaque jour parce que je te le dois bien.

Ça fait que j’ai décidé de lever le nez de mon téléphone,  de dropper ma pile de factures,  de laisser la vaisselle sale de côté. Je préfère encore danser sur notre tune préférée dans le tapis pis danser avec toi comme s’il n’y avait pas de lendemain pour ne jamais oublier c’est quoi, le vrai bonheur.

Pis te regarder me fait réaliser à quel point je pense t’enseigner ben gros des affaires, mais question petits bonheurs simples de la vie,  c’est toi le pro dans le domaine.

Karine Desautels
KARINE DESAUTELS

Une réflexion sur “Le vrai bonheur

  1. Luce Répondre

    Oh! Wow! Karine! Quel beau texte!! ????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *