La notion du temps depuis que t’as des enfants en 5 points

tired mother time concept

Avoir des p’tits, ça change pas le monde sauf que… ben ça change pas mal ta perception des choses et force est d’admettre que ta notion du temps n’est plus exactement la même depuis que tu as des enfants. En voici des exemples.

#1  La ponctualité

Autant à une époque, tu avais été élue Miss ponctualité par ton entourage, autant depuis que tu as des enfants, on dirait que tu habites complètement dans un autre fuseau horaire; t’sais, celui qui est toujours une demi-heure en retard sur les autres? Parce que le temps a beau passer à vitesse grand V lorsqu’il s’agit de voir tes enfants grandir, quand il s’agit de les préparer pour aller à l’école ou dans un souper de famille, c’est garanti que l’expérience sera inteeeeeeeeeerminable. Et interminable, ça, c’est si tes enfants ne sont plus des bébés pis que t’as « juste » à retrouver la mitaine manquante, t’obstiner pour faire faire le pipi avant de partir, regarder ton enfant qui est convaincu qu’il est capable d’attacher son manteau seul (mais ne l’est clairement pas) se battre avec la fermeture éclair, etc.

Si t’as un bébé à la maison, surtout si c’est le premier, t’as probablement eu à allaiter, à changer une couche et à loader le char de plein d’affaires dont tu ne te serviras même pas, mais que tu apportes au cas où. Bref, t’es en retard. Tout le temps.

#2  L’horaire

Avoir des enfants, ça veut aussi souvent dire qu’il va falloir que tu passes le bulldozer dans ton horaire. Maintenant, ce sont les enfants qui sont au top de ta liste de priorités, pis c’est bien normal. En fait, ça te dérange même pas tant que ça. Leurs rendez-vous, leurs activités parascolaires, les aider à faire leurs devoirs, préparer leurs lunchs, leurs vêtements, et j’en passe.  Du temps, t’en manques tout le temps, même quand tu cours après. Ça fait que même si par le passé, tu étais ce qu’on appelle « un oiseau de nuit », maintenant tu te lèves de bonne heure et t’es brûlée en permanence; donc, bien souvent, te coucher entre 8h00 et 9h00 le soir te paraît très raisonnable.

#3  Le temps d’une sieste

Il y a des fois aussi, quand ton bébé vient de s’endormir, où tu ne sais pas trop ce qui se passe dans ton cerveau, tu ressens soudain un boost d’énergie. Ton cerveau décide d’ignorer le fait que la durée d’une sieste est inconnue et pendant un moment, tu te fais accroire que tu vas avoir le temps de partir un lavage, faire tes planchers et cuisiner trois recettes différentes pour pas courir de la semaine… Évidemment, t’as même pas le temps de finir d’éplucher tes patates que le p’tit se réveille de sa sieste. C’est dans ces moments-là que t’aurais besoin que Daniel Vézina entre dans ta cuisine et qu’il te dise : « Ok les mamans! Il vous reste sept minutes avant que le bébé se réveille. Faut se dépêcher. On lâche pas, pis on continue! » comme dans son émission Les Chefs.

#4  Le temps passé avec tes enfants

Depuis le jour où tu as annoncé que tu étais enceinte, tu te fais dire que le temps est donc précieux et d’en profiter parce que ça passe vite. Reality check, tout ça est vrai.  Avant d’avoir des enfants, il te semblait que le temps était d’une durée très normale, pas de quoi en faire un plat. Mais maintenant, tu clignes à peine des yeux que ton bébé a déjà appris à faire quelque chose de nouveau. Tous les jours, tes enfants changent et t’émerveillent. Le temps que tu passeras avec tes enfants est infiniment précieux parce qu’en plus de passer vite, il ne reviendra pas. Chaque moment est spécial. Alors ç’a beau être deux jours par semaines ou dix heures par jour, PROFITES-EN! Ralentis s’il le faut. Parce que la prochaine chose que tu vas savoir, c’est qu’on est rendu à Noël pis t’auras rien vu passer.

#5  Du temps pour toi

La dernière notion du temps dont j’aimerais te parler est celle qu’on laisse souvent de côté lorsqu’on devient maman. Du temps pour soi. Avant c’était facile, voire même naturel, tu n’avais pas besoin de planifier du temps pour toi, tu le prenais sans t’en rendre compte. Parfois tu sortais prendre un verre, d’autres fois, tu passais des fins de semaine complètes à écouter une série télé. Maintenant, c’est plus compliqué, mais c’est faisable. Planifie-le, mets-toi à l’horaire.  Lis un livre, va prendre une marche, paye-toi un morceau de gâteau, prends un bain moussant. Tu le mérites. C’est important. Le temps alloué pour toi-même est aussi précieux que le reste.

Ton temps est précieux. Tes enfants sont précieux. Toi aussi, t’es précieuse.

Geneviève L.
GENEVIÈVE L.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *